Recevez la newsletter d'Aleteia chaque jour!
Et si vous receviez de bonnes nouvelles chaque matin ? Inscrivez-vous à la newsletter d'Aleteia !
Je m'inscris!

Vous ne souhaitez pas faire de don ?

Voici cinq façons d'aider Aleteia:

  1. Prier pour notre équipe et le succès de notre mission
  2. Parler d'Aleteia dans votre paroisse
  3. Partager les articles d'Aleteia avec vos amis et votre famille
  4. Désactiver votre bloqueur de pub quand vous êtes sur Aleteia
  5. S'abonner à notre newsletter gratuite et la lire tous les jours

Je vous remercie!
L'équipe d'Aleteia

 

Souscrire

Aleteia

En Corse, une procession mariale sous-marine

Partager

Un frère de la communauté Saint-Jean organise chaque année depuis 2004 une procession sous-marine dans les eaux bleutées de la Méditerranée. Une initiative spirituelle originale qui en est cette année à sa quinzième édition.

Au couvent Saint-Dominique de Corbara (Corse), où vivent quelques frères de Saint-Jean, se tient chaque année une procession mariale sous-marine suivie d’une bénédiction. Samedi 31 août prochain, à l’issue d’une semaine de camp avec initiation à la plongée sous-marine, un groupe de jeunes descendra au fond des eaux translucides de la Méditerranée. Vêtus de combinaison de plongée et palmes à l’appui, ils se recueilleront auprès de la Vierge, fidèles à cette tradition.

Cette initiative est née en 2004. Cette année-là, frère Baudoin Ardillier, membre du couvent de Corbara — à présent affecté au prieuré d’Avignon —, lui-même plongeur, a proposé d’immerger une statue de la Vierge dans une grotte située à 25 mètres de fond au large de la pointe Saint-François à Calvi. Une grotte qui n’est pas sans rappeler celle de Lourdes. Construite en marbre de Carrare, la statue de Notre Dame qui repose au fond de l’eau est depuis l’objet d’une dévotion locale et de nombreux ex voto ont été déposés à ses pieds au fil des ans. « Il y a une sorte de tradition qui s’est créée », explique le religieux à Aleteia.

Une « expérience commune »

La plongée a pour vertu de mettre tout le monde au même niveau. « Quand vous mettez tout le monde en slip dans un bateau, tous sont à égalité, c’est une expérience commune », argue le frère avec conviction. La procession apparaît comme le point d’orgue de la semaine. Samedi prochain, entourés entre autres par frère Baudoin — en aube — ainsi que par des moniteurs des clubs de plongée voisins, une douzaine de jeunes fera cette expérience hors du commun. Ils descendront en procession par petits groupes, chacun tenant à la main une prière plastifiée à Notre-Dame des Mers, avant de prier les uns à côté des autres devant la grotte sous-marine. « Blop blop blop » (entendez « Notre Père qui es aux cieux »)… « Quand vous faites “blop” tous ensemble en rythme, cela fait une énorme vibration dans la mer, c’est incroyable. Le Notre Père s’entend », s’enthousiasme le religieux. Après avoir été béni par le prêtre, chacun remontera ensuite à la surface.

 

Pour frère Baudoin, au-delà de son côté hors du commun, cette procession est une « adaptation de Dieu ». « C’est une initiative du Bon Dieu qui va choper les âmes là où elles sont. Certains n’iront pas se mettre à genoux dans une église mais ils le feront à 25 mètres de fond. S’il faut aller chercher les âmes sous l’eau, Dieu ira les chercher là-bas ».

Aleteia vous offre cet espace pour commenter ses articles. Cet espace doit toujours demeurer en cohérence avec les valeurs d’Aleteia. Notre témoignage de chrétiens portera d’autant mieux que notre expression sera empreinte de bienveillance et de charité.
[Voir la Charte des commentaires]