Aleteia logoAleteia logo
Aleteia
Lundi 23 novembre |
Saint Clément Ier
home iconActualités
line break icon

Cameroun : les deux prêtres enlevés le 15 août ont été libérés

YAOUNDE' CATHEDRAL

Steve Mvondo I CC BY-SA 3.0

La cathédrale Notre-Dame-des-Victoires de Yaoundé.

La rédaction d'Aleteia - Publié le 23/08/19

Les deux prêtres enlevés dans le nord-ouest du Cameroun alors qu’ils se rendaient dans une ville pour célébrer la messe de l’Assomption ont été relâchés.

Soulagement. Les deux prêtres kidnappés dans le nord-ouest du Cameroun alors qu’ils se rendaient dans la ville d’Oku pour y célébrer la messe de l’Assomption ont été libérés, rapporte l’agence Fides. Prêtres du diocèse de Kumbo, situé dans le nord-ouest du pays, le père Franklin Banadzem Dindzee et le père Patrick Atang ont été relâchés ce dimanche 18 août. Les circonstances de leur libération n’ont néanmoins pas été divulguées. L’enlèvement des deux hommes d’église avait touché assez largement la population et plusieurs rassemblements avaient été organisés afin de prier pour leur libération.


Protest Kinshasa

Lire aussi :
En Afrique, « l’Église catholique se trouve du côté de l’homme »

Peu avant leur enlèvement, Mgr George Nkuo, évêque de Kumbo, avait dénoncé le climat de violence pesant sur le territoire. « Kumbo a eu sa part de souffrance, avait-il déclaré, rapporte Vatican News. Nous avons vu des personnes innocentes assassinées brutalement. Beaucoup de gens ont perdu leurs maisons et leurs propriétés. La violence et la cruauté sont devenues si courantes qu’il est maintenant considéré comme normal de tuer, de torturer, d’extorquer et d’exiger des rançons. Nous continuons d’entendre des histoires horribles de personnes kidnappées ou arrêtées, torturées et invitées à payer des sommes énormes avant d’être libérées ».

400.000 déplacés depuis 2016

Pour mémoire, depuis 2016 les tensions demeurent extrêmement vivent entre les autorités camerounaises et des groupes séparatistes se présentant comme les « forces de restauration » d’un État anglophone. Plus de 2.000 personnes ont été tuées dans ces combats, et plus de 400.000 ont été contraintes de quitter leur domicile.


CAMEROONIAN SOLDIER PRIESTS

Lire aussi :
Au Cameroun, le « cri de détresse » des évêques

Tags:
Afrique
Soutenez Aleteia !
A travers le monde, vous êtes des millions à lire Aleteia, pour y trouver quelque chose d'unique : une vision du monde et de votre vie inspirée par l’Évangile. On prétend qu'il est de plus en plus difficile de transmettre les valeurs chrétiennes aux jeunes d'aujourd'hui.
Et pourtant, savez-vous que plus de la moitié des lecteurs d'Aleteia sont des jeunes de 18 à 35 ans ? C'est pourquoi il est si important que Aleteia demeure un service quotidien, gratuit et accessible à tous. Cependant, un journalisme de qualité a un coût que la publicité est loin de couvrir. Alors, pour qu'Aleteia puisse continuer à transmettre les valeurs chrétiennes au cœur de l'univers digital, votre soutien financier demeure indispensable.
*avec déduction fiscale
Le coin prière
La fête du jour






Top 10
Sanctuaire Notre-Dame de Montligeon
Agnès Pinard Legry
Cas de Covid-19 au sanctuaire de Montligeon :...
Mathilde de Robien
« S’il te plaît Marie » : une grande suppliqu...
Baptême à domicile chez Antoinette Faure
Timothée Dhellemmes
Confinée, Antoinette, 90 ans, a reçu le baptê...
Messe publique en France - Lyon
Agnès Pinard Legry
Reprise des messes : ce que l'on sait du futu...
Henri Quantin
Face à l’épidémie, êtes-vous thespien ou bocc...
Solenn Varennes
Créations originales et grands classiques, no...
christ en majesté
Fr. Jean-Thomas de Beauregard, op
Le Christ-Roi, ou comment servir un roi qui s...
Afficher La Suite
Newsletter
Recevez Aleteia chaque jour. Abonnez-vous gratuitement