Recevez la newsletter d'Aleteia chaque jour!
Démarrez la journée avec la newsletter d'Aleteia
Je m'abonne gratuitement !

Vous ne souhaitez pas faire de don ?

Voici cinq façons d'aider Aleteia:

  1. Prier pour notre équipe et le succès de notre mission
  2. Parler d'Aleteia dans votre paroisse
  3. Partager les articles d'Aleteia avec vos amis et votre famille
  4. Désactiver votre bloqueur de pub quand vous êtes sur Aleteia
  5. S'abonner à notre newsletter gratuite et la lire tous les jours

Je vous remercie!
L'équipe d'Aleteia

 

Souscrire

Aleteia

Quel est le secret pour que nos prières soient exaucées ?

prière mains
A3pfamily - Shutterstock
Partager

Dans l’Évangile, Jésus nous donne la clef pour que nous obtenions une réponse à nos prières. Et contrairement à certaines idées reçues, il ne nous demande qu'une toute petite chose.

Quand nous prions, nous nous demandons souvent si nos prières « fonctionnent », si Dieu nous entend. Comme nous avons parfois l’impression qu’il ne nous répond pas, nous nous questionnons : prions-nous de la bonne manière ou devons-nous nous y prendre autrement ? S’il est vrai que Dieu répond à toutes les prières, ses voies sont souvent mystérieuses et en accord avec la foi que nous avons en lui. Il nous connaît mieux que nous ne nous connaissons nous-mêmes et il répond à nos prières de la meilleure manière possible, certes, mais pas toujours de la façon que nous imaginions. Dans les moments où nous perdons espoir et commençons à douter de l’efficacité de nos prières, nous pouvons nous rappeler que Jésus nous a donné le mode d’emploi pour être assurés qu’elles soient exaucées en temps et en heure. En effet, Jésus a expliqué à ses disciples comment rendre leur prière « plus puissante ».

Un tout petit grain de foi

Un jour, alors des hommes amènent un malade à Jésus et lui ont expliquent que même eux, ses disciples, ne parviennent pas à le guérir. Jésus leur explique alors que si leur prière n’est pas exaucée, c’est en raison de leur « peu de foi ». « Amen, je vous le dis : si vous avez de la foi gros comme une graine de moutarde, vous direz à cette montagne : “Transporte-toi d’ici jusque là-bas”, et elle se transportera ; rien ne vous sera impossible » (Mt 17, 20-21). Une graine de moutarde est une toute petite graine. Jésus ne nous demande donc pas d’avoir une foi immense mais simplement d’en avoir un tout petit peu.

Demander le don de la foi

Il nous dit cela car bien souvent, quand nous prions, une grande partie de nous ne croit pas que Dieu va nous exaucer. Si l’on y réfléchit bien, croyons-nous vraiment que Dieu va répondre à nos prières ? En creusant un peu, nous allons vite nous rendre compte que notre cœur est divisé. Bien sûr, nous espérons que Dieu réponde favorablement à nos prières, mais d’un autre côté, nous ne croyons pas que c’est possible. La bonne nouvelle, c’est que nous pouvons demander à Dieu qu’il nous accorde le don de la foi. Nous pouvons crier, tel le père dont le fils fut guéri par Jésus : « Je crois ! Viens au secours de mon manque de foi » (Mc 9,24). Dieu fait des miracles, et il est toujours enclin à entrer dans nos vies pour nous combler de ses grâces. Mais il ne peut nous offrir que ce que nous sommes prêts à recevoir. Si nos cœurs ne sont pas prêts, ils ne seront qu’effleurés par la grâce de Dieu. Mais si notre foi atteint la taille d’une graine de moutarde, alors tout devient possible.

Dieu nous aime et nous le dit de sept manières différentes :
Newsletter
Recevez Aleteia chaque jour. Abonnez-vous gratuitement
Aleteia vous offre cet espace pour commenter ses articles. Cet espace doit toujours demeurer en cohérence avec les valeurs d’Aleteia. Notre témoignage de chrétiens portera d’autant mieux que notre expression sera empreinte de bienveillance et de charité.
[Voir la Charte des commentaires]