Recevez la newsletter d'Aleteia chaque jour!
Commencez la journée de la meilleure des manières : recevez la newsletter d'Aleteia
Je m'inscris!

Vous ne souhaitez pas faire de don ?

Voici cinq façons d'aider Aleteia:

  1. Prier pour notre équipe et le succès de notre mission
  2. Parler d'Aleteia dans votre paroisse
  3. Partager les articles d'Aleteia avec vos amis et votre famille
  4. Désactiver votre bloqueur de pub quand vous êtes sur Aleteia
  5. S'abonner à notre newsletter gratuite et la lire tous les jours

Je vous remercie!
L'équipe d'Aleteia

 

Souscrire

Aleteia

Un nouveau collège spécifiquement dédié à l’évangélisation de l’Asie

building-crowd-tourism-place-of-worship-macau-town-square-689709-pxhere.com_.jpg
Domaine public - Pxhere
Façade en ruine de l'église Saint-Paul, à Macao.
Partager

Le pape François a tout récemment approuvé le lancement d’un centre de formation de prêtres destinés à l’Asie : le collège Redemptoris Mater. La rentrée de la première promotion est prévue pour le mois prochain, septembre 2019.

C’est en Asie que Dieu révéla et accomplit son dessein de Salut depuis les origines, avait souligné le pape Jean Paul II dans Ecclesia in Asia (1999), une exhortation apostolique qui aura vingt ans en novembre prochain. Pour lui, le continent asiatique était le plus vaste continent que les missionnaires du XXIe siècle allaient devoir évangéliser. Au premier millénaire, avait rappelé celui qui avait convoqué un synode spécial sur l’Asie en 1998, la Croix avait été plantée sur le sol européen. Au deuxième millénaire, avait-il ensuite noté, elle avait rejoint les sols américain et africain. Le troisième millénaire devrait recueillir, selon le saint polonais, « une grande moisson de foi sur ce continent si vaste et si vivant ».

« L’Église sait bien qu’elle ne peut remplir sa mission que si elle obéit aux impulsions de l’Esprit saint », pointait encore le pape Jean Paul II dans ce texte fondamental pour la mission en Asie. Pour répondre à l’invitation du premier pape de ce nouveau millénaire, la Congrégation pour l’évangélisation des peuples a donc lancé une nouvelle piste.

« Créativité apostolique »

Dans le sillage des ordres missionnaires traditionnels — jésuites, franciscains, dominicains — mais aussi de nombreux instituts missionnaires spécifiques, parmi lesquelles figurent notamment les Missions étrangères de Paris, après l’envoi de prêtres fidei donum, ou les collaborations missionnaires interdiocésaines, l’Esprit saint a en effet soufflé une nouvelle idée : la création d’un collège entièrement et spécifiquement dédié à l’évangélisation en Asie.

Pour le préfet de la Congrégation pour l’évangélisation des peuples, le cardinal Fernando Filoni, ce nouveau collège est le fruit de la « créativité apostolique » concernant l’évangélisation sur ce continent. « Le Saint esprit suggère une nouvelle forme, que nous expérimenterons », confie-t-il. Cela traduit selon lui une certaine volonté de « déconcentration » de la Congrégation qu’il préside. « Il s’agit d’un continent très complexe, berceau de grandes religions et de sensibilités culturelles très marquées, explique-t-il dans un entretien à l’agence Fides. L’annonce de l’Évangile en Asie a besoin de caractéristiques propres, comme la conscience approfondie des différents contextes et des diverses langues ».

Macao, siège de ce nouveau collège

Ce nouveau collège a un objectif bien défini : former des prêtres missionnaires qui se consacreront spécifiquement à l’Asie. Ces futurs prêtres deviendront ensuite une précieuse aide pastorale pour les Églises locales, certifie le cardinal Filoni. Sans appartenir à une fraternité apostolique déterminée ni à un institut religieux, ils seront incardinés au terme de leur parcours de formation dans les différents diocèses de destination, selon les besoins et les demandes des évêques d’Asie.

Le siège de ce nouveau collège est d’ores et déjà installé à Macao, région administrative spéciale au sein de la République populaire de Chine. Ce territoire, rétrocédé par le Portugal à la Chine en 1999, représente historiquement la porte pour la mission de l’Église en Orient.

« Y ont posé pied des missionnaires extraordinaires tels que Matteo Ricci, Alessandro Valignano, François Xavier et bien d’autres évangélisateurs qui ont traversé cette porte en vue de la mission en Asie », confie le cardinal italien.

Redemptoris Mater

La responsabilité de ce collège a été confiée au Chemin néocatéchuménal, explique encore le cardinal préfet. Ce dernier souligne notamment la « longue expérience » du mouvement dans le domaine de la formation de futurs prêtres pour la mission en Asie. Ainsi, comme la centaine d’autres séminaires du Chemin néocatechuménal dispersés sur les continents, il est baptisé Redemptoris Mater — la Mère du Rédempteur, en latin.

« Nous confions cette œuvre aux mains de Notre Dame, Mère du Rédempteur, et à saint Joseph, Gardien de la Sainte Famille de Nazareth, a également précisé le cardinal Filoni. « Nous demandons l’intercession des saints et des martyrs qui ont donné leur vie pour la diffusion de l’Évangile en Asie ». La rentrée de la première promotion est prévue pour le mois de septembre prochain, avec des étudiants de différentes nationalités.

Prenez part à la mission d’évangélisation avec les OPM

Newsletter
Recevez Aleteia chaque jour. Abonnez-vous gratuitement
Aleteia vous offre cet espace pour commenter ses articles. Cet espace doit toujours demeurer en cohérence avec les valeurs d’Aleteia. Notre témoignage de chrétiens portera d’autant mieux que notre expression sera empreinte de bienveillance et de charité.
[Voir la Charte des commentaires]