Recevez la newsletter d'Aleteia chaque jour!
Démarrez la journée avec la newsletter d'Aleteia
Je m'abonne gratuitement !

Vous ne souhaitez pas faire de don ?

Voici cinq façons d'aider Aleteia:

  1. Prier pour notre équipe et le succès de notre mission
  2. Parler d'Aleteia dans votre paroisse
  3. Partager les articles d'Aleteia avec vos amis et votre famille
  4. Désactiver votre bloqueur de pub quand vous êtes sur Aleteia
  5. S'abonner à notre newsletter gratuite et la lire tous les jours

Je vous remercie!
L'équipe d'Aleteia

 

Souscrire

Aleteia

Cette église est comme suspendue dans les airs

Madonna della Corona Sanctuary
Partager

Le sanctuaire de la Vierge de la Couronne, qui surmonte le lac de Garde dans les Alpes italiennes, a été creusé au creux d’une falaise. De loin, l’église semble presque flotter dans les airs. Une vision spectaculaire à découvrir à quelques kilomètres de Vérone.

Cliquez ici pour ouvrir le diaporama

La plupart des touristes qui viennent en Vénétie, dans le Nord de l’Italie, se rendent généralement à Vérone pour admirer le célèbre balcon de Roméo et Juliette de Shakespeare. Mais peu savent qu’à quelques kilomètres de là se trouve l’une des églises les plus uniques d’Europe : le sanctuaire de la Vierge de la Couronne, construit en 1530 dans une paroi rocheuse du mont Baldo. Accroché à la falaise, au-dessus du lac de Garde, le sanctuaire, véritable lieu de silence et de prière, est comme suspendu entre ciel et terre, niché au cœur des rochers.

Shutterstock
Le sanctuaire de la Vierge de la Couronne.

Les origines de l’église du mont Baldo remontent au XIVe siècle, époque où des ermites ont commencé à se retirer dans des grottes naturelles pour prier loin de l’agitation du monde. Selon la tradition, la statue de la Vierge de la Couronne, vénérée sur le site, aurait été miraculeusement transportée au XVIe siècle par une intervention divine depuis l’île de Rhodes, envahie par l’armée musulmane de Soliman II. En 1530, on commence à construire un petit sanctuaire. Pendant longtemps, seuls les pèlerins les plus aventureux osèrent escalader la falaise et ses chemins abrupts pour atteindre le sommet. Puis, au fil des siècles, le sanctuaire commence à être mieux aménagé afin de le rendre plus accessible. Un pont en bois est élevé au dessus de la rivière pour éviter aux pèlerins de traverser puis deux grands escaliers sont aménagés dans la roche afin d’éviter les sentiers rocheux difficiles.

Madonna della Corona Sanctuary
© xbrchx - Shutterstock
Les pèlerins peuvent accéder au sanctuaire grâce à un grand escalier aménagé dans la roche.

Au début du XVIIe siècle, le sanctuaire est agrandi en raison de l’affluence de plus en plus importante des pèlerins. Si le site a survécu aux deux guerres mondiales, il a cependant subi les usures du temps. En 1974, Mgr Giuseppe Carraro, l’évêque local, ordonne donc la rénovation de l’église. Celle-ci est démolie puis rebâtie en 1978 avant d’être élevée au rang de basilique mineure. En 1988, le pape Jean Paul II se rend sur le site qui vient tout juste d’être achevé. Une visite qui marquera à tout jamais les habitants de la région. Ce jour-là, le Saint-Père invite tous les fidèles à prier ensemble la Vierge de la Couronne.

Découvrez en images le spectaculaire sanctuaire de la Vierge de la Couronne :
Newsletter
Recevez Aleteia chaque jour. Abonnez-vous gratuitement
Aleteia vous offre cet espace pour commenter ses articles. Cet espace doit toujours demeurer en cohérence avec les valeurs d’Aleteia. Notre témoignage de chrétiens portera d’autant mieux que notre expression sera empreinte de bienveillance et de charité.
[Voir la Charte des commentaires]