Recevez la newsletter d'Aleteia chaque jour!
Et si vous receviez de bonnes nouvelles chaque matin ? Inscrivez-vous à la newsletter d'Aleteia !
Je m'inscris!

Vous ne souhaitez pas faire de don ?

Voici cinq façons d'aider Aleteia:

  1. Prier pour notre équipe et le succès de notre mission
  2. Parler d'Aleteia dans votre paroisse
  3. Partager les articles d'Aleteia avec vos amis et votre famille
  4. Désactiver votre bloqueur de pub quand vous êtes sur Aleteia
  5. S'abonner à notre newsletter gratuite et la lire tous les jours

Je vous remercie!
L'équipe d'Aleteia

 

Souscrire

Aleteia

Abby Forbes, nouvel espoir du tennis féminin, portée par sa foi

ABBY FORBES
Partager

Encore inconnue du grand public, Abby Forbes vient de remporter son premier grand trophée à Wimbledon. Cette sportive déterminée n’hésite pas à affirmer sa foi.

Sera-t-elle la prochaine Serena Williams ? À 18 ans, Abigail Forbes, « Abby », a brillé à Wimbledon le 14 juillet dernier en gagnant le double femmes en catégorie junior avec sa partenaire Savannah Broadus. Un premier grand trophée pour cette Américaine qui a la foi chevillée au corps. Aussi à l’aise sur un banc d’église que sur un court de tennis, la jeune femme n’en fait pas mystère.

Un livre de prières dans son sac de sport

Dans une interview accordée à Crux Now, elle explique à quel point la prière l’a accompagnée au cours du prestigieux tournoi. Elle avait emporté avec elle Un moment avec Jésus, un livre de méditations quotidiennes offert par Joan Monti, sa marraine de confirmation, une infirmière à la retraite de 80 ans. Le livre l’a accompagnée chaque jour sur les courts, d’abord à Roland Garros, puis à Wimbledon. Une manière pour la championne de rester connectée à sa foi tout en maniant la raquette.

Lire aussi : Olivier Giroud : « Les choix que j’ai faits dans ma vie ont été bénis par le Seigneur »

Née dans une famille catholique et baptisée enfant, la jeune athlète a choisi l’an passé de mettre Dieu au centre de sa vie et elle a reçu le sacrement de confirmation. Et si elle rencontre des épreuves, comme la leucémie de Luke, l’un de ses deux frères par ailleurs porteur d’autisme, sa confiance en Dieu l’aide dans ces combats, qu’ils soient sportifs ou familiaux. Entre set et foi, aujourd’hui, la balle est dans son camp.

En images : Quatre joueurs de tennis portés par leur foi

Lire aussi : L’Église et sa vision « positive » du sport (même le dimanche)

Newsletter
Recevez Aleteia chaque jour. Abonnez-vous gratuitement
Aleteia vous offre cet espace pour commenter ses articles. Cet espace doit toujours demeurer en cohérence avec les valeurs d’Aleteia. Notre témoignage de chrétiens portera d’autant mieux que notre expression sera empreinte de bienveillance et de charité.
[Voir la Charte des commentaires]