Recevez la newsletter d'Aleteia chaque jour!
Démarrez la journée avec la newsletter d'Aleteia
Je m'abonne gratuitement !
Aleteia

Expulsions de logements : l’archevêque de Bordeaux monte au créneau

Aerial view of the city of Bordeaux in france - Image
Bordeaux.
Partager

Plusieurs squats et logements précaires ont été évacués sur le territoire de la métropole bordelaise depuis plusieurs semaines. Face à cette situation Mgr Jean-Pierre Ricard, archevêque de Bordeaux, a rappelé qu’« avoir un toit est un droit fondamental ».

Rue des Cordeliers, St-Médard-en-Jalles… Ces dernières semaines la préfecture de Gironde a multiplié les expulsions de squats et de logements précaires à Bordeaux. Alors que les associations demandent des solutions durables pour les personnes délogées Mgr Jean-Pierre Ricard, archevêque de Bordeaux, a également pris la plume pour dénoncer cette situation.

« Une Terre, un Toit, un Travail sont des droits sacrés »

« Des familles, femmes enceintes et enfants en bas âge ont été expulsés », rappelle-t-il. « On ne peut laisser à la rue toutes ces personnes, surtout dans la chaleur de l’été ». Si des accueils provisoires ont été proposés, « c’est bien la question d’un logement plus pérenne qui se pose aujourd’hui ». L’archevêque a également tenu à rappeler le message du pape François pour la journée mondiale des migrants, à savoir qu’« une Terre, un Toit, un Travail sont des droits sacrés ».

Dans son rapport annuel sur « l’État du Mal-logement », la Fondation Abbé Pierre souligne que si le marché de l’immobilier affiche « une bonne santé générale », 4 millions de personnes restent mal logées ou privées de domicile. En parallèle, « 12 millions voient leur situation fragilisée par la crise du logement ». D’après l’association, plus d’un cinquième de la population est donc concerné par un problème de logement dans notre pays.