Recevez la newsletter d'Aleteia chaque jour!
Chaque jour, du beau, du bon et du vrai avec la newsletter d'Aleteia!
Je m'abonne gratuitement!

Vous ne souhaitez pas faire de don ?

Voici cinq façons d'aider Aleteia:

  1. Prier pour notre équipe et le succès de notre mission
  2. Parler d'Aleteia dans votre paroisse
  3. Partager les articles d'Aleteia avec vos amis et votre famille
  4. Désactiver votre bloqueur de pub quand vous êtes sur Aleteia
  5. S'abonner à notre newsletter gratuite et la lire tous les jours

Je vous remercie!
L'équipe d'Aleteia

 

Souscrire

Aleteia

Quand les tempêtes de la vie vous empêchent d’avancer, abritez-vous contre le cœur du Christ

MAN DEPRESSION
Partager

Le cœur de Jésus est le meilleur refuge que l’on puisse trouver pour affronter les difficultés de ce monde.

La condition humaine est difficile et nous avons parfois l’impression que rien ne va, que les éléments sont ligués contre nous et que la vie est trop dure à supporter. Souvent, dans ces moments, nous nous sentons incroyablement seuls.

Dieu, toujours présent à nos côtés

La bonne nouvelle, c’est que nous ne le sommes jamais vraiment, car Dieu est constamment présent à nos côtés. Même dans les situations les plus tragiques, Dieu est là, prêt à nous prendre dans ses bras et nous serrer contre son cœur sacré.

Mais il n’est pas toujours simple ce s’en souvenir, particulièrement dans ces moments de grand désespoir. Il est bon alors de se remémorer ces paroles du Psaume 90 : « C’est lui qui te sauve des filets du chasseur et de la peste maléfique ; il te couvre et te protège. Tu trouves sous son aile un refuge : sa fidélité est une armure, un bouclier. » (Ps 90, 3-4)

S’abriter contre le cœur du Seigneur

Imaginer se réfugier contre le cœur de Jésus peut être une autre image réconfortante. On dit souvent que le cœur est la partie du corps d’où découle l’amour, et il en va de même pour le Christ, bien sûr. Quand tout s’effondre autour de nous, nous pouvons demander au Seigneur de nous abriter contre son cœur, le temps que la tempête s’apaise. Voici une prière à dire à cet effet :

Ô Jésus, donne-nous ton cœur, en gage de ton amour. Qu’il puisse être pour nous un refuge, un endroit sûr au cours de cette vie et un doux réconfort à l’heure de la mort.

Mon Sauveur ! Abrite-moi dans ton cœur sacré, jusqu’à ce que la tempête de la vie soit passée.

Les dix clés pour apprendre la sagesse du cœur :
Newsletter
Recevez Aleteia chaque jour. Abonnez-vous gratuitement
Aleteia vous offre cet espace pour commenter ses articles. Cet espace doit toujours demeurer en cohérence avec les valeurs d’Aleteia. Notre témoignage de chrétiens portera d’autant mieux que notre expression sera empreinte de bienveillance et de charité.
[Voir la Charte des commentaires]