Recevez la newsletter d'Aleteia chaque jour!
Démarrez la journée avec la newsletter d'Aleteia
Je m'abonne gratuitement !
Aleteia

« Open source », l’esprit des JMJ à Lourdes

GROUP TREKKING
Partager

Quelque 1.000 étudiants et jeunes professionnels âgés de 18 à 30 ans sont attendus à Lourdes du 6 au 8 août pour participer à « Open source », un rassemblement pour leur permettre « de recevoir une source, une force, pour qu’eux-mêmes en deviennent une pour les autres », confie à Aleteia le père Jean-Baptiste Arnaud, délégué épiscopal pour les jeunes adultes du diocèse de Paris. Plusieurs routes partent dès ce lundi 29 juillet pour cheminer en amont de l’événement.

Non, il ne s’agit pas d’un logiciel ou d’un programme informatique avec un libre accès au code originel. Mais oui, il est bien ici question d’une source. Le thème choisi pour le rassemblement de quelque 1.000 étudiants et jeunes professionnels du 6 au 8 août 2019 à Lourdes a de quoi interpeller. « Le sanctuaire de Lourdes a choisi comme thème “open source” afin de moderniser un peu le message de Lourdes et montrer que la source que la sainte Vierge a indiqué à la jeune Bernadette est ouverte et accessible à tous, aujourd’hui comme hier », détaille à Aleteia l’abbé Thibaut de Rincquesen, aumônier d’EVEN, de la Sorbonne et des grandes écoles, qui participe à ce rassemblement.

De quoi s’agit-il exactement ? « Avec quelques prêtres nous nous sommes faits la réflexion que peu de jeunes Français pourraient participer aux JMJ de 2019 en raison de la distance et de la période », souligne le père Jean-Baptiste Arnaud, délégué épiscopal pour les jeunes adultes du diocèse de Paris. « Nous nous sommes dits que ce serait l’occasion d’organiser un événement dans le même esprit, ou des groupes de jeunes se rencontreraient. Là-dessus le sanctuaire de Lourdes m’a appelé pour organiser cela ».

Concrètement, plusieurs routes partent dès ce lundi 29 juillet : la route Frassati pour les lycéens de Terminale et les jeunes étudiants, la route Fiat pour les étudiants et jeunes d’Even Saint-Germain-des-Prés, la route Jurançon pour les jeunes pros jusqu’à 32 et la route missionnaire d’Anuncio. Au-delà de ces quatre routes parisiennes, il y a également celle de la communauté Saint-Martin ainsi qu’une autre du diocèse de Nantes. « Au total nous devrions être à peu près 1.000 », souligne le père Jean-Baptiste Arnaud.

« Les jeunes vont pouvoir déposer à Lourdes leurs fardeaux et demander une guérison intérieure. »

À l’issue de ces routes, les jeunes arriveront le 6 août au soir pour « découvrir la grâce de Lourdes », indique encore l’abbé Thibaut de Rincquesen. « Au travers d’ateliers, de catéchèses, de messes etc., il leur est proposé de découvrir l’Église dans sa richesse et sa mixité ». « Les jeunes vont pouvoir déposer à Lourdes leurs fardeaux et demander une guérison intérieure », précise le père Jean-Baptiste Arnaud. « Ils vont pouvoir recevoir une source, une force pour qu’eux même en deviennent une pour les autres ».