Recevez la newsletter d'Aleteia chaque jour!
Commencez la journée de la meilleure des manières : recevez la newsletter d'Aleteia
Je m'inscris!

Vous ne souhaitez pas faire de don ?

Voici cinq façons d'aider Aleteia:

  1. Prier pour notre équipe et le succès de notre mission
  2. Parler d'Aleteia dans votre paroisse
  3. Partager les articles d'Aleteia avec vos amis et votre famille
  4. Désactiver votre bloqueur de pub quand vous êtes sur Aleteia
  5. S'abonner à notre newsletter gratuite et la lire tous les jours

Je vous remercie!
L'équipe d'Aleteia

 

Souscrire

Aleteia

Benoît XVI est sorti du Vatican, une première depuis quatre ans

HO / OSSERVATORE ROMANO / AFP
Partager

Le pape émérite Benoît XVI a quitté le Vatican à l'improviste pendant plusieurs heures hier après-midi, le 25 juillet. Il a fait un tour en voiture de plus de 120 km. C'est la première fois depuis l'été 2015.

Une petite excursion estivale. Le pape émérite Benoît XVI est sorti du Vatican ce jeudi 25 juillet pendant quelques heures. Entre 16h30 et 22h30, il a sillonné la région des Castelli Romani, au sud-est de Rome. Il répondait ainsi à une invitation de Mgr Raffaello Martinelli, archevêque de Frascati, comme l’a confirmé Matteo Bruni, directeur du Bureau de presse du Saint-Siège. Une surprise pour son entourage car depuis le 14 juillet 2015,  Benoît XVI n’était pas sorti de l’enceinte des murs du Vatican, à l’exception d’un séjour de quinze jours à la résidence pontificale d’été de Castel Gandolfo.

Quatre ans plus tard, le prédécesseur du pape François a donc quitté à l’improviste son ermitage des jardins de la cité-État à bord d’une Mercedes break noire. Il a d’abord fait une halte à Castel Gandolfo où il est resté près d’une heure et demi. Il s’est promené en voiturette, priant le rosaire sur les chemins des jardins de cette villa où les papes ont toujours aimé venir trouver un peu de fraîcheur au cœur de l’été. Le pape François, quant à lui, préfère rester au Vatican. Il n’a jamais résidé à Castel Gandolfo en décidant même, en mars 2014, d’ouvrir ses jardins au public. 

 

Après cette première étape, Benoît XVI est allé jusqu’à Rocca di Papa, située 10 kilomètres plus loin. Il s’est recueilli au sanctuaire de Madonna Del Tufo, en compagnie de son recteur. Dernière étape de son trajet, la ville de Frascati où il a été accueilli à l’archevêché pour un dîner convié par Mgr Raffaello Martinelli visiblement très ému : il a été nommé à la tête de ce diocèse par Benoît XVI en juillet 2009. C’est vers 22h30 que le pape émérite a regagné le Saint-Siège.

La sortie papale avait été préparée dans la plus grande discrétion. À l’exception des agents de la gendarmerie vaticane chargés d’accompagner l’ancien chef de l’Église catholique, personne n’avait été informée de cette excursion. Cette escapade aura également été l’occasion pour plusieurs personnes de le voir de façon totalement inattendue et de constater que malgré son âge, 92 ans depuis avril dernier, Benoît XVI est encore en bonne santé. « Il était comme toujours souriant, très présent et curieux, disponible et affable », a ainsi raconté un de ces témoins selon le blog Il Sismografo.

En images : la résidence pontificale de Castel Gandolfo :
Newsletter
Recevez Aleteia chaque jour. Abonnez-vous gratuitement
Aleteia vous offre cet espace pour commenter ses articles. Cet espace doit toujours demeurer en cohérence avec les valeurs d’Aleteia. Notre témoignage de chrétiens portera d’autant mieux que notre expression sera empreinte de bienveillance et de charité.
[Voir la Charte des commentaires]