Aleteia logoAleteia logo
Aleteia
Vendredi 27 novembre |
Fête de la Vierge Marie en son icône du signe
home iconActualités
line break icon

Au Japon, deux personnes handicapées élues au Sénat pour la première fois

Yasuhiko Funago et Eiko Kimura

Rhohei Moriya / Yomiuri / The Yomiuri Shimbun

Taro Yamamoto, dirigeant de Reiwa Shinsengumi à droite et Eiko Kimura, après l'élection de la Chambre des conseillers.

Sarah Choteau - Publié le 23/07/19

Yasuhiko Funago et Eiko Kimura, un homme et une femme japonais lourdement handicapés, ont été élus ce dimanche 21 juillet au Sénat, sous l’étiquette du parti d’opposition "Reiwa Shinsengumi". Pendant les six ans de leur mandat, ils se concentreront sur le droit à l’intégration des personnes handicapées dans la société.

Parmi les nouveaux élus du Sénat japonais ce dimanche 21 juillet 2019, se trouvent un homme et une femme lourdement handicapés. Le premier, Yasuhiko Funago, 61 ans, souffre de la maladie de Charcot depuis ses 42 ans. Depuis 2002, il est placé sous respirateur artificiel et s’exprime grâce à des mouvements de la mâchoire, reliée à un ordinateur. Quant à Eiko Kimura, elle se déplace en fauteuil roulant depuis son plus jeune âge, après avoir souffert d’une blessure à la colonne vertébrale alors qu’elle n’avait que 8 mois. Tous deux militent pour l’intégration des personnes handicapées dans la société.

Une première au Japon

C’est la première fois qu’au Japon, des personnes handicapées sont élues en politique. Cette nouvelle pose notamment la question de l’accessibilité de l’espace public aux personnes à mobilité réduite. Au Sénat, des aménagements seront donc faits les prochaines semaines pour permettre aux deux nouveaux élus de travailler dans les meilleures conditions possibles. Par exemple, des travaux doivent être réalisés afin de permettre aux fauteuils roulants de Yasuhiko Funago et d’Eiko Kimura de passer dans les bâtiments. De la même manière, jusqu’à présent, le règlement du Sénat ne prévoyait pas qu’un élu puisse être accompagné d’une tierce personne pour l’assister en permanence.




Lire aussi :
Ces troquets pas comme les autres qui mettent le handicap à l’honneur

Si le Japon n’est pas particulièrement en retard concernant le développement d’infrastructures adaptées aux personnes porteuses d’un handicap physique, d’autres problèmes subsistent comme la difficulté à s’intégrer dans le monde du travail, par exemple. C’est pour cette raison que pendant les six ans de leur mandat, les nouveaux élus du « Reiwa Shinsengumi », parti d’opposition au gouvernement libéral-démocrate, continueront de lutter pour les droits des personnes handicapées.

Tags:
handicapjaponPolitique
Soutenez Aleteia !
A travers le monde, vous êtes des millions à lire Aleteia, pour y trouver quelque chose d'unique : une vision du monde et de votre vie inspirée par l’Évangile. On prétend qu'il est de plus en plus difficile de transmettre les valeurs chrétiennes aux jeunes d'aujourd'hui.
Et pourtant, savez-vous que plus de la moitié des lecteurs d'Aleteia sont des jeunes de 18 à 35 ans ? C'est pourquoi il est si important que Aleteia demeure un service quotidien, gratuit et accessible à tous. Cependant, un journalisme de qualité a un coût que la publicité est loin de couvrir. Alors, pour qu'Aleteia puisse continuer à transmettre les valeurs chrétiennes au cœur de l'univers digital, votre soutien financier demeure indispensable.
*avec déduction fiscale
Le coin prière
La fête du jour






Top 10
Timothée Dhellemmes
"Ridicule", "pathétique", "humiliante"... la ...
Timothée Dhellemmes
Les messes publiques reprendront samedi... ma...
Timothée Dhellemmes
Les évêques fustigent une décision "irréalist...
Agnès Pinard Legry
Vent debout contre la jauge de 30 person...
La rédaction d'Aleteia
Voici la prière des JMJ de Lisbonne 2023
WEB2-EVACUATION-CAMP-MIGRANT-AFP-080_HL_NCOISSAC_1277288.jpg
Mgr Benoist de Sinety
Si toutes les vies se valent…
WEB2-JEAN CASTEX-AFP-000_8VX2FV.jpg
Agnès Pinard Legry
Désabusés par la limite de 30 personnes, les ...
Afficher La Suite
Newsletter
Recevez Aleteia chaque jour. Abonnez-vous gratuitement