Recevez la newsletter d'Aleteia chaque jour!
Et si vous receviez de bonnes nouvelles chaque matin ? Inscrivez-vous à la newsletter d'Aleteia !
Je m'inscris!

Vous ne souhaitez pas faire de don ?

Voici cinq façons d'aider Aleteia:

  1. Prier pour notre équipe et le succès de notre mission
  2. Parler d'Aleteia dans votre paroisse
  3. Partager les articles d'Aleteia avec vos amis et votre famille
  4. Désactiver votre bloqueur de pub quand vous êtes sur Aleteia
  5. S'abonner à notre newsletter gratuite et la lire tous les jours

Je vous remercie!
L'équipe d'Aleteia

 

Souscrire

Aleteia

À Londres, la belle reconversion des fameux bus à impériale

©Buses4Homeless
Partager

Des fauteuils confortables, des tables pour travailler, un espace pour dîner, des douches et des lits plutôt cosy pour dormir… Les fameux bus londoniens rouges à deux étages sont en train de répondre à une nouvelle nécessité. Il ne s’agit pas d’un nouveau concept de séjours touristiques mais de maisons mobiles pour les sans-abris.

Associés à l’image de Londres dans le monde entier, certains bus rouge à impériale trouvent une nouvelle vocation après des kilomètres de bons et loyaux services. Tandis que certains modèles étaient réformés et sortis de la circulation, l’association Buses 4 Homeless, a eu la riche idée d’en convertir quelques uns en espaces de sommeil, de restauration et de travail pour les personnes sans-domicile. Depuis 2018, l’association a déjà transformé quatre anciens bus en maisons mobiles pour les sans-abri et remis sur la route.

Deux d’entre eux ont été convertis en confortables dortoirs. Ils reproduisent l’esprit « couchettes de train », adaptés pour 20 personnes, avec un espace bien séparé pour chacun. Un autre a été transformé en cuisine entièrement fonctionnelle avec l’objectif de ne pas seulement servir les repas aux nécessiteux mais aussi d’en former certains aux compétences culinaires, en préparant des repas pour les autres. Il y a également le Bus 4 Learning géré par des volontaires qui offre aux personnes sans-abri des conseils, un soutien psychologique en travaillant sur les voies d’insertion sociale notamment par l’acquisition de nouvelles qualifications professionnelles. 

Le projet de Buses 4 Homeless ne sert donc pas exclusivement à fournir un hébergement à court terme aux personnes dans le besoin. Les places dans le bus sont proposées tous les trois mois et forment un programme de soutien intensif qui permet aux personnes d’améliorer leur bien-être physique et mental, en acquérant également les compétences dont elles ont besoin pour se remettre sur pied.  

Toute personne qui se voit proposer un abri dans le bus est encouragée à faire une bonne action au sein de la communauté — par exemple des actions bénévoles auprès d’une œuvre de charité locale, ou la peinture des barrières d’une église. 

À l’heure actuelle, les bus de la fondation profitent d’un garage situé à Thornton Heath, au sud de Londres, après avoir été expulsé d’un stationnement précédent en mai 2019. Dan Atkins, le fondateur de Buses4Homeless espère trouver une base permanente et compter sur le soutien de la mairie de Londres pour contribuer à changer la situation dramatique des sans-abri à Londres. Leur nombre dans la capitale britannique a augmenté de 18% par rapport à l’année dernière, il s’élève aujourd’hui à environ 9.000 personnes. 

Découvrez en images : Mère Teresa au service des plus pauvres

Lire aussi : À Paris, 12% des sans-abri sont des femmes

Aleteia vous offre cet espace pour commenter ses articles. Cet espace doit toujours demeurer en cohérence avec les valeurs d’Aleteia. Notre témoignage de chrétiens portera d’autant mieux que notre expression sera empreinte de bienveillance et de charité.
[Voir la Charte des commentaires]