Aleteia logoAleteia logo
Aleteia
Samedi 05 décembre |
Saint Gérald
home iconCulture
line break icon

Le Loto du Patrimoine, ça marche vraiment ?

© Abbaye de Longues

Les vestiges de l'église de l'abbaye de Longues-sur-Mer.

Caroline Becker - Publié le 12/07/19

C'est parti pour la seconde édition du Loto du patrimoine. Ce dimanche, le fruit du super tirage du loto sera reversé à quelque 123 projets identifiés par la Fondation du patrimoine. Stéphane Bern, son ambassadeur, espère que les Français seront encore au rendez-vous. Car grâce aux bénéfices de l’année dernière, c’est plus d’une centaine de chantiers qui ont déjà démarré.

« Le Loto du Patrimoine a très bien fonctionné l’année dernière et je souhaite que ce soit encore le cas cette année », confiait Stéphane Bern il y a quelques semaines à Aleteia. Alors que s’annonce la seconde édition du Loto du Patrimoine avec le lancement d’un tirage inédit dimanche 14 juillet, d’un jackpot de 13 millions d’euros, la Mission Bern espère encore frapper fort cette année. Car lors de son lancement, le 3 septembre 2018, le Loto du patrimoine a attiré de nombreux d’adeptes. Un coup de maître pour Stéphane Bern qui prouve que les Français sont attachés à leur patrimoine.


lxa0341 18

Lire aussi :
Stéphane Bern : « Les églises sont des lieux de recueillement, de transmission et d’héritage »

Jugez plutôt. Lors de sa première édition en 2018, le Loto du patrimoine a séduit 2,8 millions de Français et permis de collecter 22 millions d’euros. Plus que l’objectif initial de 15 à 20 millions d’euros que la Française des jeux avait fixé. Le ministère de la Culture avait également accordé un soutien exceptionnel aux projets identifiés par la Mission Bern à hauteur de 14 millions d’euros, dans le cadre des 21 millions d’euros de crédits supplémentaires obtenus en fin d’année 2018. En 2019, 25 à 30 millions d’euros sont espérés par les promoteurs du Loto du patrimoine.

Où en sont les travaux ?

Parmi les 270 sites élus en 2018, 123 chantiers ont déjà démarré selon la Fondation du patrimoine. À titre d’exemple, le prieuré de Mayanne, à Dangeul, a reçu 21.000 euros pour restaurer le logis-halle, un monument unique construit par des moines bénédictins entre le XIe et le XVe siècles. Pour le cru 2019, les critères de sélection des projets sont les mêmes que ceux de l’année précédente : situation de péril du site, maturité du projet, impact économique et culturel sur le territoire, urgence de la restauration.

Mais nouveauté de cette année, cette liste présente, par rapport à celle de l’an dernier, un plus grand équilibre entre les édifices protégés et non protégés au titre des monuments historiques afin de ne pas privilégier uniquement les sites classés. Elle se caractérise également par une très grande diversité des édifices et une répartition sur l’ensemble du territoire de la France métropolitaine : un édifice par département. La part des édifices religieux représentent un tiers des monuments sélectionnés. Pour participer au tirage du Loto du patrimoine qui aura lieu le 14 juillet, une grille est déjà mise en vente au prix de 3 euros depuis le 15 juin. À partir du 2 septembre, des jeux à gratter à 3 et 15 euros seront également proposés.




Lire aussi :
L’abbaye de Longues-sur-Mer, une aventure spirituelle et patrimoniale

Tags:
culturePatrimoinestéphane bern
Soutenez Aleteia !
A travers le monde, vous êtes des millions à lire Aleteia, pour y trouver quelque chose d'unique : une vision du monde et de votre vie inspirée par l’Évangile. On prétend qu'il est de plus en plus difficile de transmettre les valeurs chrétiennes aux jeunes d'aujourd'hui.
Et pourtant, savez-vous que plus de la moitié des lecteurs d'Aleteia sont des jeunes de 18 à 35 ans ? C'est pourquoi il est si important que Aleteia demeure un service quotidien, gratuit et accessible à tous. Cependant, un journalisme de qualité a un coût que la publicité est loin de couvrir. Alors, pour qu'Aleteia puisse continuer à transmettre les valeurs chrétiennes au cœur de l'univers digital, votre soutien financier demeure indispensable.
*avec déduction fiscale
Le coin prière
La fête du jour






Top 10
saint sulpice messe
Agnès Pinard Legry
Une nouvelle jauge "contraignante" mais "appl...
WEB2-GENERAL-PIERRE DE VILLIERS-AFP-000_Z52AV.jpg
Agnès Pinard Legry
Général de Villiers : "Il faut être absorbeur...
La rédaction d'Aleteia
Benoît XVI : "Le Seigneur m’a retiré la parol...
Mathilde de Robien
C’est aujourd’hui que débute la neuvaine nati...
EMMANUEL MACRON
Henri Quantin
Les catholiques sont des "citoyens exemplaire...
groupe de louange
La rédaction d'Aleteia
Humour : et vous, "parlez-vous le catholique"...
Afficher La Suite
Newsletter
Recevez Aleteia chaque jour. Abonnez-vous gratuitement