Aleteia logoAleteia logo
Aleteia
Jeudi 03 décembre |
Saint François-Xavier
home iconActualités
line break icon

L’homéopathie va être progressivement déremboursée

Homéopathie; médicamen

© Chamille White - Shutterstock

Marzena Devoud - Publié le 10/07/19

Les médicaments homéopathiques vont être progressivement déremboursés, selon l'annonce de la ministre des Solidarités et de la Santé, Agnès Buzyn. Le taux de remboursement passera de 30% à 15% en 2020, puis à 0% au 1er janvier 2021.

Le gouvernement a tranché. En suivant les recommandations de la Haute Autorité qui avait conclu à son « efficacité insuffisante », Agnès Buzyn a fait savoir que l’homéopathie allait être à terme totalement déremboursée, dans un entretien accordé au Parisien mardi. L’objectif sera atteint en deux ans. Dès le 1er janvier prochain, les petites granules aujourd’hui remboursées à 30% ne le seront plus qu’à 15%, puis ce taux tombera à zéro en 2021. L’idée est que l’homéopathie soit entièrement déremboursée dès le 1er janvier 2021.


Homéopathie; médicamen

Lire aussi :
Homéopathie : 72% des Français y croient, les médecins restent sceptiques

Ce déremboursement progressif tient compte à la fois de la réalité scientifique et de la réalité économique. Le calendrier progressif devrait permettre de « laisser le temps de la pédagogie » auprès des patients et de « laisser le temps aussi aux industriels de s’organiser », a expliqué la Ministre. Il s’agit donc d’une fin de non-recevoir aux laboratoires. Ceux-ci avaient plaidé pour un « moratoire » sur la question et pour un « débat parlementaire», après la publication fin juin de l’avis scientifique accablant de la HAS. La commission de la transparence de cet organisme chargé d’évaluer les médicaments avait conclu que les produits homéopathiques n’avaient « pas démontré scientifiquement une efficacité suffisante pour justifier d’un remboursement ».

Dix remèdes de sainte Hildegarde pour l'âme et pour le corps :


DRINKING WATER

Lire aussi :
Le jeûne, un atout pour la santé ?

Tags:
homéopathiesanté
Soutenez Aleteia !
A travers le monde, vous êtes des millions à lire Aleteia, pour y trouver quelque chose d'unique : une vision du monde et de votre vie inspirée par l’Évangile. On prétend qu'il est de plus en plus difficile de transmettre les valeurs chrétiennes aux jeunes d'aujourd'hui.
Et pourtant, savez-vous que plus de la moitié des lecteurs d'Aleteia sont des jeunes de 18 à 35 ans ? C'est pourquoi il est si important que Aleteia demeure un service quotidien, gratuit et accessible à tous. Cependant, un journalisme de qualité a un coût que la publicité est loin de couvrir. Alors, pour qu'Aleteia puisse continuer à transmettre les valeurs chrétiennes au cœur de l'univers digital, votre soutien financier demeure indispensable.
*avec déduction fiscale
Le coin prière
La fête du jour






Top 10
La rédaction d'Aleteia
Le Conseil d'État somme le gouvernement de ré...
Mathilde de Robien
C’est aujourd’hui que débute la neuvaine nati...
WEB2-GENERAL-PIERRE DE VILLIERS-AFP-000_Z52AV.jpg
Agnès Pinard Legry
Général de Villiers : "Il faut être absorbeur...
Mgr Marc Aillet
Reprise des messes : César n’est pas Dieu
Aliénor Goudet
La demande très spéciale que la Vierge Marie ...
Domitille Farret d'Astiès
Olivier Giroud a une bonne nouvelle à annonce...
Afficher La Suite
Newsletter
Recevez Aleteia chaque jour. Abonnez-vous gratuitement