Aleteia logoAleteia logoAleteia
Samedi 03 décembre |
Saint François-Xavier
Aleteia logo
Spiritualité
separateurCreated with Sketch.

Jeunes actifs et entrepreneurs, rendez-vous à Assise en 2020 avec le pape François

NAJPOPULARNIEJSZE MŁODZIEŻOWE SŁOWO

Shutterstock

Agnès Pinard Legry - publié le 09/07/19

Inédit. Le pape François convie les jeunes entrepreneurs du monde entier à Assise (Italie) du 26 au 28 mars 2020. Cette rencontre doit permettre de « changer l’économie actuelle et donner une âme à l’économie de demain », a affirmé le souverain pontife.

À la manière des Journées mondiales de la jeunesse (JMJ) lancées par Jean Paul II qui sont devenues quasi incontournables pour les jeunes chrétiens, voilà un événement qui pourrait dynamiser la foi des jeunes actifs, entrepreneurs et économistes chrétiens. Pour la première fois, le pape François les convie pour à Assise, en Italie, du 26 au 28 mars 2020. L’objectif de cet événement est de « réanimer » l’économie. De passage à Paris fin mai, le cardinal Turkson, préfet du Dicastère pour le Service du développement humain intégral, a expliqué que cette « rencontre d’Assise » traduisait une vraie volonté de l’Église « de réfléchir à une économie alternative » afin de « surmonter les inégalités et de servir le bien commun ».


TRADE

Lire aussi :
« Oeconomicae et pecuniariae quaestiones » : un texte incisif mais équilibré

« Je vous écris pour vous inviter à une initiative que j’ai tant désirée : un événement qui me permette de rencontrer ceux qui aujourd’hui se forment et commencent à étudier et pratiquer une économie différente, qui fasse vivre et non pas mourir, qui inclue et non pas exclue, qui humanise et non pas déshumanise, qui prenne soin de la création sans la piller », explique ainsi le pape François dans un message qui leur est adressé. Le souverain pontife souhaite que cette rencontre débouche sur un « pacte » permettant de « changer l’économie actuelle et donner une âme à l’économie de demain ». Avec leur désir d’un avenir meilleur, les jeunes sont « la prophétie d’une économie soucieuse de la personne et de l’environnement » souligne-t-il. Ils sont capables « d’écouter le cri toujours plus angoissé de la terre et de ses pauvres », précise aussi l’évêque de Rome. En écoutant leur cœur, ces « protagonistes du changement » pourront sentir « porteurs d’une culture courageuse » et ils n’auront pas peur de s’engager malgré les risques dans la construction d’une nouvelle société.

« Acte fondateur » d’une économie « alternative »

Cet événement va donc se tenir à Assise, ville « hautement symbolique », bercé par « l’esprit d’Assise » issu des rencontres interreligieuses organisées ici, a précisé Mgr Sorrentino, l’archevêque de la ville. Baptisée ‘Economy of Francesco‘ (Économie de François, ndlr.), cette rencontre s’inscrit également dans l’« idéal » qu’incarne saint François d’Assise, pionnier de l’écologie intégrale. Lors de son fameux dépouillement ce dernier n’a pas posé un acte « anti-économique » mais « l’acte fondateur » d’une économie « alternative ».

En France, les Entrepreneurs et dirigeants chrétiens (EDC) envisagent d’envoyer une délégation. D’autres groupes et mouvements devraient se faire connaître dans les prochains mois. Si l’organisation se met doucement en place, le nom des premiers intervenants dévoilés laisse espérer une rencontre et une réflexion de haute volée. Parmi eux Muhammad Yunus, économiste et entrepreneur bangladais qui s’est notamment fait connaître pour avoir fondé, en 1976, la Grameen Bank, première institution de microcrédit. Il a reçu le prix Nobel de la paix en 2006. Économiste et philosophe indien, Amartya Sen, prix Nobel d’Économie 1998 pour « sa contribution à l’économie du bien-être » et qui enseigne actuellement à Harvard, sera également présent.


WORK MEETING

Lire aussi :
Les entrepreneurs appelés à créer aussi de la valeur sociale

Tags:
EconomieentrepreneurPape François
Soutenez l’aventure missionnaire qu’est Aleteia !

Vous n’avez jamais fait un don à Aleteia ?  De grâce, faites-le, maintenant.

Aleteia se doit d’être gratuit : les missionnaires ne font pas payer l’évangélisation qu’ils apportent. Grâce à cette gratuité, chaque mois 10 à 20 millions d’hommes et de femmes - majoritairement des jeunes -, visitent la cathédrale virtuelle qu’est Aleteia. Mais vous le savez, si l’entrée de nos églises n’est pas payante, c’est parce que les fidèles y donnent à la quête.

L’évangélisation de l’univers Internet est le défi crucial de l’annonce de l’Évangile en notre temps. Et voici que Aleteia - de loin le premier site Internet catholique au monde -, voici que, Dieu aidant, Aleteia excelle à remplir cette mission. Mais, problème, seuls 2% de ses lecteurs fidèles donnent au moment de la quête…

Vous aimez Aleteia ? Vous voulez être de l’aventure missionnaire qu’est Aleteia ?

Alors, sans attendre, aujourd’hui même, donnez !

*avec déduction fiscale
FR_Donation_banner.gif
Le coin prière
La fête du jour








Confiez vos intentions de prière à notre communauté de plus de 550 monastères


Top 10
Afficher La Suite
Newsletter
Recevez Aleteia chaque jour. Abonnez-vous gratuitement