Recevez la newsletter d'Aleteia chaque jour!
Commencez la journée de la meilleure des manières : recevez la newsletter d'Aleteia
Je m'inscris!

Vous ne souhaitez pas faire de don ?

Voici cinq façons d'aider Aleteia:

  1. Prier pour notre équipe et le succès de notre mission
  2. Parler d'Aleteia dans votre paroisse
  3. Partager les articles d'Aleteia avec vos amis et votre famille
  4. Désactiver votre bloqueur de pub quand vous êtes sur Aleteia
  5. S'abonner à notre newsletter gratuite et la lire tous les jours

Je vous remercie!
L'équipe d'Aleteia

 

Souscrire

Aleteia

Une prestigieuse maison de parfum s’inspire de saint Joseph

parfum
Partager

Huit « nez » de grandes maisons de parfums ont créé les senteurs de huit chefs-d’œuvre de la peinture et de la sculpture exposés au Louvre, dans une collaboration inédite entre le plus grand musée français et la marque Officine universelle Buly. Parmi eux, saint Joseph charpentier de Georges de la Tour.

Si les artistes font tout pour transmettre des émotions à travers leurs créations, il leur est impossible d’en peindre l’effluve. Libre alors aux meilleurs parfumeurs d’imaginer des senteurs pour des chefs-d’œuvre. Sous l’impulsion de ses créateurs Victoire de Taillac et Ramdane Touhami, la prestigieuse marque de parfum Buly a invité huit grands nez issus d’illustres maisons de parfum à imaginer l’odeur d’un chef-d’œuvre. Une première dans l’histoire de la parfumerie française.

saint joseph
Domaine Public
Saint Joseph Charpentier, Georges de la Tour (1593-1652)

Chacun des huit « nez » a ainsi pu choisir parmi les 38.000 chefs-d’œuvre exposés au musée du Louvre celui qui lui tenait le plus à cœur afin d’y ajouter une dimension olfactive à l’expérience visuelle. Parmi les œuvres choisies se trouvent des sculptures comme La Victoire de Samothrace, la Nymphe au scorpion de Bartolini et La Vénus de Milo, ainsi que des peintures : La Baigneuse et La Grande Odalisque dIngres, Conversation dans un parc de Gainsborough, Le Verrou de Fragonard et… Saint-Joseph charpentier de Georges de La Tour. C’est Sidonie Lancesseur, qui travaille pour la Maison Robertet, parfumeur de Grasse (Côte d’Azur), qui a porté son choix sur cette dernière toile. Pour concevoir son parfum, appelé à résonner avec l’esprit de l’œuvre, la créatrice a mêlé bois, baies roses, verveine et cèdre. Une fragrance puissante que l’on peut retrouver, comme toute la collection, dans une boutique éphémère du musée du Louvre.

Découvrez en images les plus belles représentations de saint Joseph :
Newsletter
Recevez Aleteia chaque jour. Abonnez-vous gratuitement
Aleteia vous offre cet espace pour commenter ses articles. Cet espace doit toujours demeurer en cohérence avec les valeurs d’Aleteia. Notre témoignage de chrétiens portera d’autant mieux que notre expression sera empreinte de bienveillance et de charité.
[Voir la Charte des commentaires]