Recevez la newsletter d'Aleteia chaque jour!
Chaque jour, du beau, du bon et du vrai avec la newsletter d'Aleteia!
Je m'abonne gratuitement!
Aleteia

Un artiste de rue au chevet des militaires blessés

C215
Partager
L’Hôtel national des Invalides a accueilli ce 25 juin une vente aux enchères inédite de l’artiste urbain C215 au profit de trois associations caritatives œuvrant auprès des militaires blessés et des familles de militaires endeuillées. Peintes sur des toiles, des plaques métalliques ou encore sur des gourdes, les œuvres vendues aux enchères, dont le prix est estimé entre 800 et 4.000 euros, représentent des portraits de soldats de la Grande Guerre.

Sur l’œuvre ci-dessus, l’artiste C215, de son vrai nom Christian Guemy, a réalisé le portrait du colonel d’infanterie Paul Balagny au pochoir, à l’aérosol et à l’acrylique sur un étui à pistolet.

« Le devoir de mémoire prend les habits de l’art contemporain »

Pour mémoire, c’est à l’occasion du centenaire de l’armistice du 11 novembre 1918 que l’artiste C215 s’est inspiré des portraits peints par Eugène Burnand en 1918. « Grâce au talent et à l’imagination de C215, nous avons pu réunir une œuvre originale, où le devoir de mémoire prend les habits de l’art contemporain, invitant chacun à s’intéresser à notre histoire et aux sacrifices des combattants de la Première Guerre mondiale, dont la richesse, la diversité et l’humanité frappent au premier regard », a ainsi salué Bruno Le Ray, gouverneur militaire de Paris.

Newsletter
Recevez Aleteia chaque jour. Abonnez-vous gratuitement
La rédaction d'Aleteia
Une Marie joliment fleurie
La rédaction d'Aleteia
Garder la bonne distance
Domitille Farret d'Astiès
La beauté révélée par le froid