Aleteia logoAleteia logo
Aleteia
Jeudi 03 décembre |
Saint François-Xavier
home iconCulture
line break icon

Espagne : la statue saccagée de saint Georges a retrouvé son allure

© Capture d'écran YouTube | Navarra television

Domitille Farret d'Astiès - Publié le 25/06/19

Alors qu'elle avait été défigurée par des peintres amateurs qui l'avaient complètement dénaturée, une statue de saint Georges du XVIe siècle vient enfin d'être restaurée selon les règles de circonstance.

Il ressemblait à une miniature bigarrée pour enfant de 10 ans, à mi-chemin entre un ninja coloré et une statuette de saint de mauvais aloi. Ce saint Georges espagnol a été la victime innocente de la paroisse navarraise de San Miguel, à Estella, (Espagne). Les autorités des lieux, un brin trop enthousiastes, avaient organisé en septembre 2018 la restauration d’une sculpture polychromée du XVIe  siècle représentant saint Georges terrassant le dragon sans autorisation officielle.

On ne sait pas si les « artistes » avaient boycotté leurs rendez-vous annuels chez l’ophtalmologue ou si un verre de Rioja en trop leur avait brouillé les idées… Toujours est-il que le saint terrassant le dragon présentait depuis un visage rose poupin, chevauchant une monture à la couleur indéfinissable. Les médias en avaient fait leur choux gras jusqu’outre-mer, à tel point que le New-York Times lui-même avait comparé saint Georges à Tintin, le reporter de bande dessinée belge au visage juvénile. De quoi devenir un triste saint… La paroisse a donc mis la main au porte-monnaie (le coût de cette dé-restauration se situe entre 32.000 et 33.000 euros) et après plusieurs mois de travail, la statue, confiée cette fois-ci à des professionnels, peut désormais se montrer sans rougir.

À découvrir aussi : Qui sont ces saints chasseurs de dragons


SAINT SULPICE CHURCH

Lire aussi :
À Saint-Sulpice, les tableaux de Delacroix ont retrouvé leur éclat

Tags:
ArtsrestaurationSaint
Soutenez Aleteia !
A travers le monde, vous êtes des millions à lire Aleteia, pour y trouver quelque chose d'unique : une vision du monde et de votre vie inspirée par l’Évangile. On prétend qu'il est de plus en plus difficile de transmettre les valeurs chrétiennes aux jeunes d'aujourd'hui.
Et pourtant, savez-vous que plus de la moitié des lecteurs d'Aleteia sont des jeunes de 18 à 35 ans ? C'est pourquoi il est si important que Aleteia demeure un service quotidien, gratuit et accessible à tous. Cependant, un journalisme de qualité a un coût que la publicité est loin de couvrir. Alors, pour qu'Aleteia puisse continuer à transmettre les valeurs chrétiennes au cœur de l'univers digital, votre soutien financier demeure indispensable.
*avec déduction fiscale
Le coin prière
La fête du jour






Top 10
La rédaction d'Aleteia
Le Conseil d'État somme le gouvernement de ré...
Mathilde de Robien
C’est aujourd’hui que débute la neuvaine nati...
WEB2-GENERAL-PIERRE DE VILLIERS-AFP-000_Z52AV.jpg
Agnès Pinard Legry
Général de Villiers : "Il faut être absorbeur...
Mgr Marc Aillet
Reprise des messes : César n’est pas Dieu
Aliénor Goudet
La demande très spéciale que la Vierge Marie ...
Domitille Farret d'Astiès
Olivier Giroud a une bonne nouvelle à annonce...
Afficher La Suite
Newsletter
Recevez Aleteia chaque jour. Abonnez-vous gratuitement