Aleteia logoAleteia logo
Aleteia
Samedi 28 novembre |
Sainte Catherine Labouré
home iconAu quotidien
line break icon

Cinq bonnes raisons de garder son smartphone dans sa poche pendant les spectacles de fin d’année

@SplitShire I Pixabay

Mathilde de Robien - Publié le 25/06/19

C’est de saison : spectacles d’école, galas de danse, auditions de musique et kermesses en tout genre se succèdent à un rythme effréné en cette fin de mois de juin. Et les spectateurs, munis de leur smartphone, sont au garde-à-vous pour ne pas perdre une miette du spectacle. Et pourtant, ranger son téléphone ne serait-il pas la meilleure chose à faire pour en profiter pleinement ?

Les spectacles de fin d’année. Une tradition séculaire qui n’a de cesse, année après année, de faire fondre les cœurs des parents béats d’admiration devant leurs enfants se mouvant si gracieusement sur scène. En revanche, ce qui a changé, c’est le public. Enfin le public, on parle plutôt d’une forêt de bras levés, au bout desquels fleurissent smartphones et tablettes, par dessus des corps déformés par des positions hasardeuses en quête du meilleur angle possible entre le voisin et le poteau. Tout ça pour quoi ? Pour enregistrer des vidéos illisibles – car trop zoomées – , que l’on ne gardera qu’une semaine ou deux sur son téléphone — car trop lourdes.

1Admirer le spectacle dans son entier

Un spectacle, ça se vit. Dans son ensemble, et non pas à travers le prisme minuscule d’un téléphone portable zoomé au maximum sur son enfant. C’est tellement restrictif ! C’est faire fi des décors, du mouvement de groupe, de la vue d’ensemble, résultat pour lequel les enfants et leur enseignant ont pourtant durement travaillé.

2Profiter de l’instant présent

Vivre un spectacle, c’est aussi profiter de l’instant présent, se remplir les yeux, et le cœur, d’instants magiques parce qu’uniques. Le risque, avec le smartphone, c’est de passer son spectacle à regretter de s’être placé au mauvais endroit pour filmer ou à stresser à l’idée de dégainer trop tard.


PHONE

Lire aussi :
Douze phrases constructives à dire à son enfant tous les jours

3Etre présent à son enfant

Quand on filme le spectacle, on est présent physiquement certes, mais pas vraiment réceptif à l’ensemble, ni au regard de l’enfant qui cherche des yeux ses parents dans la foule d’écrans. Et même si par miracle, il reconnaît la coque rose fluo qu’il vous a offerte à la fête des mères, il n’en demeure pas moins qu’un objet fait écran, et c’est le cas de le dire, à la relation parent-enfant.

4Éloigner les tentations numériques

Et puis quand le smartphone est bien rangé dans son sac ou au fond de sa poche, on est moins tenté de regarder la notification Facebook qui vient d’arriver et qui vous fait rater la prestation de trois secondes et demie de votre enfant. On évite aussi de jeter un coup d’œil au score du match de foot super important en cours. Et si l’on a un tout petit peu de respect pour ses voisins, on évite de leur gâcher la vue avec une tablette XXL sur laquelle s’affiche le visage hyper pixelisé d’un enfant inconnu au bataillon.


TEENAGERS SMARTPHONES

Lire aussi :
Les outils numériques nous rendent-ils bêtes ?

5Émettre des tonnerres d'applaudissements

Enfin, avec les smartphones, l’applaudimètre n’enregistre plus les mêmes intensités qu’avant. Effectivement, avec une seule main de libre, difficile d’exprimer son enthousiasme et son admiration pour le fabuleux spectacle que votre enfant vient de vous offrir.

Tags:
Enfantsparentstelephone
Soutenez Aleteia !
A travers le monde, vous êtes des millions à lire Aleteia, pour y trouver quelque chose d'unique : une vision du monde et de votre vie inspirée par l’Évangile. On prétend qu'il est de plus en plus difficile de transmettre les valeurs chrétiennes aux jeunes d'aujourd'hui.
Et pourtant, savez-vous que plus de la moitié des lecteurs d'Aleteia sont des jeunes de 18 à 35 ans ? C'est pourquoi il est si important que Aleteia demeure un service quotidien, gratuit et accessible à tous. Cependant, un journalisme de qualité a un coût que la publicité est loin de couvrir. Alors, pour qu'Aleteia puisse continuer à transmettre les valeurs chrétiennes au cœur de l'univers digital, votre soutien financier demeure indispensable.
*avec déduction fiscale
Le coin prière
La fête du jour






Top 10
Agnès Pinard Legry
Jauge de 30 personnes : les catholiques unis ...
Timothée Dhellemmes
"Ridicule", "pathétique", "humiliante"... la ...
Agnès Pinard Legry
Vent debout contre la jauge de 30 person...
Timothée Dhellemmes
Les messes publiques reprendront samedi... ma...
Timothée Dhellemmes
Les évêques fustigent une décision "irréalist...
Monseigneur Matthieu Rougé
Timothée Dhellemmes
Mgr Rougé : "C’est un manquement à la parole ...
CATHEDRALE NOTRE DAME DE PARIS
Caroline Becker
Découvrez l'intérieur de Notre-Dame de Paris,...
Afficher La Suite
Newsletter
Recevez Aleteia chaque jour. Abonnez-vous gratuitement