Recevez la newsletter d'Aleteia chaque jour!
Commencez la journée de la meilleure des manières : recevez la newsletter d'Aleteia
Je m'inscris!
Aleteia

Basilique de la Nativité : des fonts baptismaux découverts après des siècles d’oubli

Partager

Ils avaient disparus depuis des décennies au regard des pèlerins. D’anciens fonts baptismaux, datant très certainement de l’époque byzantine, ont été découverts camouflés sous les fonts baptismaux plus récents.

Voilà une découverte qui comble scientifiques et historiens. Des fonts baptismaux de l’époque byzantine de la basilique de la Nativité à Bethléem ont été retrouvés après plusieurs siècles d’oubli. Leur réapparition concorde avec les travaux de restauration actuellement en cours dans la basilique et qui se tiendront jusqu’à fin 2019.

Ils étaient « cachés sous les fonts baptismaux octogonaux existants, faits dans une pierre semblable à celle des colonnes », a expliqué Ziad al-Bandak, président de la Commission pour la restauration. D’origine byzantine, ces fonts datent certainement du VIe siècle et auraient été déplacés à l’époque des croisés. Cette redécouverte extraordinaire est une aubaine pour les chercheurs qui voient dans cette trouvaille l’occasion d’en savoir un peu plus sur l’histoire de la construction de la basilique.

Mais ces fonts baptismaux ne sont pas les seules découvertes extraordinaires du site. Depuis le début des travaux, en 2013, plusieurs éléments ont déjà été retrouvés, notamment un ange sur un des murs de la basilique lors de la restauration des mosaïques ainsi que deux lanternes du VIe siècle.

Haut lieu du christianisme, la basilique est construite à l’emplacement présumé de la grotte où Marie aurait donné naissance à Jésus. Elle accueille chaque année plus de 2 millions de pèlerins.

En images : les lieux saints les plus vénérés d'Orient