Recevez la newsletter d'Aleteia chaque jour!
Commencez la journée de la meilleure des manières : recevez la newsletter d'Aleteia
Je m'inscris!

Vous ne souhaitez pas faire de don ?

Voici cinq façons d'aider Aleteia:

  1. Prier pour notre équipe et le succès de notre mission
  2. Parler d'Aleteia dans votre paroisse
  3. Partager les articles d'Aleteia avec vos amis et votre famille
  4. Désactiver votre bloqueur de pub quand vous êtes sur Aleteia
  5. S'abonner à notre newsletter gratuite et la lire tous les jours

Je vous remercie!
L'équipe d'Aleteia

 

Souscrire

Aleteia

Un professeur propose une expérience géométrique inoubliable à ses élèves

Cercle de culture Pi. Photo d'illustration.
Partager

Comment faire découvrir la géométrie dans l’espace grandeur nature à ses élèves ? En Alsace, ce professeur de mathématiques a trouvé la solution.

On connaît John Keating, le professeur de lettres charismatique du Cercle des poètes disparus, ou encore Severus Rogue, l’inflexible professeur de potions dans la série des Harry Potter. Françoise Evrard, qui enseigne les mathématiques à Strasbourg (Bas-Rhin) a décidé pour sa part de proposer à ses élèves un exercice de géométrie… grandeur nature. Elle leur a fait réaliser eux-mêmes un « crop circle » sur la commune de Blaesheim. Également appelé « cercle de culture », ce terme désigne un ensemble de motifs géométriques tracés dans un champ de céréales en couchant les épis.

Un dessin à objectif pédagogique

L’enseignante explique que cette leçon particulière poursuivait plusieurs objectifs pédagogiques : l’apprentissage de la géométrie, le développement du sens critique et du discernement beaucoup de fake news circulent sur les « crop circle », les attribuant à des extraterrestres et enfin l’ouverture d’esprit. « La vision que l’on a du ras du sol n’est pas la même que celle que l’on a vu du ciel, et pourtant le champ et son dessin sont identiques. Pour une même réalité, plusieurs points de vue sont possibles, et non incompatibles », note-t-elle. Le dessin final, réalisé avec l’accord du maire, mesure plus de 150 mètres de long sur 50 de large. Les élèves ont utilisé des cordes, des planches, des mètres et se sont investis plusieurs heures d’affilée pour venir à bout de leur projet. Un beau travail.

Article mis à jour le 24 juin 2019 à 10h55.

Aleteia vous offre cet espace pour commenter ses articles. Cet espace doit toujours demeurer en cohérence avec les valeurs d’Aleteia. Notre témoignage de chrétiens portera d’autant mieux que notre expression sera empreinte de bienveillance et de charité.
[Voir la Charte des commentaires]