Recevez la newsletter d'Aleteia chaque jour!
Chaque jour, du beau, du bon et du vrai avec la newsletter d'Aleteia!
Je m'abonne gratuitement!

Vous ne souhaitez pas faire de don ?

Voici cinq façons d'aider Aleteia:

  1. Prier pour notre équipe et le succès de notre mission
  2. Parler d'Aleteia dans votre paroisse
  3. Partager les articles d'Aleteia avec vos amis et votre famille
  4. Désactiver votre bloqueur de pub quand vous êtes sur Aleteia
  5. S'abonner à notre newsletter gratuite et la lire tous les jours

Je vous remercie!
L'équipe d'Aleteia

 

Souscrire

Aleteia

Lyon célèbre la Fête-Dieu dans les rues de la ville

PAROISSE DE SAINT NIZIER
Partager

Ce dimanche 23 juin aura lieu à Lyon la procession de la Fête-Dieu organisée par les paroisses Presqu’île -Vieux Lyon. De l’église de Saint-Nizier à la primatiale Saint-Jean, près de 1.000 personnes sont attendues pour accompagner le Saint-Sacrement dans les rues de la ville.

Relancée dans les années 2000 à Lyon, la procession de la Fête-Dieu est organisée par trois paroisses du doyenné Presqu’île-Vieux Lyon, la primatiale Saint-Jean, et les églises de Saint-Georges et de Saint-Nizier. Pour rappel, la Fête-Dieu remonte au XIIe siècle, et elle est définit, par le concile de Trente (1515-1563), comme une profession publique de foi en la présence réelle du Christ dans l’Eucharistie.

Nombreux fidèles attendus

Ouverte à toutes les paroisses et à tous les fidèles de la ville, cette procession, aussi appelée fête du Saint-Sacrement, attire chaque année de nombreux lyonnais, ils étaient près de 1.000 l’année dernière. Parmi les prêtres organisateurs, le père Hugues de Montjoye de la paroisse Saint-Georges et le père Hugues Jeanson de Saint-Nizier, membre de la Communauté de l’Emmanuel.

Lire aussi : Cette fête liturgique que les Français célèbrent après tout le monde

Les deux « Pères Hugues » aiment à rappeler chaque année que  » toute paroisse de Lyon peut organiser à son tour la Fête-Dieu et ainsi proposer un autre itinéraire, ils suivront ! » En attendant, comme les années précédentes, l’itinéraire fera passer les pèlerins de l’église de Saint-Nizier, au quai Saint-Antoine avant de traverser le pont Bonaparte pour se diriger vers la primatiale Saint-Jean où aura lieu l’envoi et la bénédiction finale.

Une procession chantée

Cette année, c’est le vicaire général de Lyon, le père Yves Baumgarten qui portera l’ostensoir sous le dais porté par quatre hommes. Il sera entouré des prêtres et des enfants de chœur. La procession est chantée tout le long du parcours, avec une alternance de cantiques anciens comme plus récents. A Lyon, la Fête-Dieu c’est l’occasion d’une belle union entre les différentes sensibilités de l’Église, ce qui touche les participants comme les badauds. Dominique et son mari, retraités lyonnais proches de la Communauté de l’Emmanuel, y participent pour la cinquième fois, et apprécient cette tradition relancée. « C’est toujours très beau, et très rassembleur. Et je vois bien dans le regard des badauds la réminiscence de leurs souvenirs d’enfance, avec ces grandes processions qui faisaient parties du paysage ! ».

Lire aussi : La Fête-Dieu, aller à la messe pour ceux qui n’y vont pas

C’est sous l’impulsion du Cardinal Barbarin, dans les années 2000, que les processions de rues ont repris des couleurs à Lyon, notamment avec le Chemin de Croix, qu’il organisait jusqu’ici chaque année. En 2013, à l’occasion de la Fête-Dieu, il avait notamment traversé la ville avec les reliques des martyrs de Lyon. Le succès populaire de ces processions ne se dément pas depuis, et la Fête-Dieu fait désormais partie du paysage du mois de juin dans la ville des lumières.

A voir aussi : les fastueuses processions de la Fête-Dieu du Pays Basque
Newsletter
Recevez Aleteia chaque jour. Abonnez-vous gratuitement
Aleteia vous offre cet espace pour commenter ses articles. Cet espace doit toujours demeurer en cohérence avec les valeurs d’Aleteia. Notre témoignage de chrétiens portera d’autant mieux que notre expression sera empreinte de bienveillance et de charité.
[Voir la Charte des commentaires]