Recevez la newsletter d'Aleteia chaque jour!
Chaque jour, du beau, du bon et du vrai avec la newsletter d'Aleteia!
Je m'abonne gratuitement!

Vous ne souhaitez pas faire de don ?

Voici cinq façons d'aider Aleteia:

  1. Prier pour notre équipe et le succès de notre mission
  2. Parler d'Aleteia dans votre paroisse
  3. Partager les articles d'Aleteia avec vos amis et votre famille
  4. Désactiver votre bloqueur de pub quand vous êtes sur Aleteia
  5. S'abonner à notre newsletter gratuite et la lire tous les jours

Je vous remercie!
L'équipe d'Aleteia

 

Souscrire

Aleteia

Saviez-vous que c’est grâce au cadeau d’un papa que serait né le premier avion ?

© Andrii Oleksiienko - shutterstock
Partager

Les frères Wright ont inventé le tout premier avion à moteur avec un premier vol réussi le 17 décembre 1903. Selon une jolie légende, c'est grâce à un cadeau de leur père, un austère pasteur mais bon éducateur persuadé de la valeur de ses enfants, qu'ils doivent cette invention majeure.

C’est dans une petite ville de l’Ohio, aux États-Unis, que Wilbur et Orville Wright vivent une enfance heureuse dans les années 1870. Numéros trois et quatre d’une fratrie de cinq enfants, leur père, Milton Wright, est un pasteur baptiste et milite contre l’alcoolisme et l’esclavage. Marié à Susan Koerner en 1859, les époux offrent à leurs quatre garçons et leur fille Katharine une éducation poussée, les encourageant à développer leurs capacités et leurs talents. Ce que racontera quelques années plus tard, Orville : « Nous avons eu la chance de grandir dans un environnement intellectuellement stimulant ». Le père laisse notamment l’accès libre à ses deux bibliothèques, l’une consacrée aux ouvrages de théologie, l’autre aux sciences et à l’histoire. Lui et sa femme passent également beaucoup de temps avec leurs enfants, à discuter ou à jouer.

Un avion de papier et de bambou

Ainsi, selon la légende, un jour de 1878, le papa offre à ses garçons curieux un jouet qui va changer le cours de l’Histoire. Il leur fabrique un petit avion en papier, bambou et écorce de bois, qui peut être propulsé grâce à deux élastiques en caoutchouc. Âgés alors de 11 et 7 ans, voilà un bien joli cadeau pour développer l’ingéniosité des deux frères. Et ils peuvent compter sur le soutien sans faille de leur père qui n’a jamais douté du succès de ses fils. Pendant des années, il notera dans son journal, leurs avancées et leurs projets.

Si Orville et Wilbur vont d’abord se passionner pour le vélo et ouvrir un atelier de réparation et de location, l’aéronautique va devenir leur quête. Wilbur se met à dévorer les manuels spécialisés, multipliant les croquis et les maquettes. Grâce à l’argent gagné avec leur commerce, les deux frères vont imaginer, dès 1901, le tout premier avion à propulsion moteur. Et le 14 décembre 1903, Wilbur montera à bord de l’avion baptisé « Le Flyer ». Au bout de 30 mètres, le moteur cale, c’est l’échec. Mais les deux frères ne lâchent rien. Le 17 décembre, au tour d’Orville de prendre les commandes et de réaliser l’exploit sur une plage de Caroline du Nord. L’aéronautique moderne est née ! Et savez-vous à qui ils adresseront leur tout premier télégramme après ce succès ? À leur père bien sûr !  » Vols réussis. Informez la presse. Serons de retour pour Noël ». C’est clair, net et précis, merci Papa et bonne fête !

En images : douze paroles inspirantes sur la paternité
Newsletter
Recevez Aleteia chaque jour. Abonnez-vous gratuitement
Aleteia vous offre cet espace pour commenter ses articles. Cet espace doit toujours demeurer en cohérence avec les valeurs d’Aleteia. Notre témoignage de chrétiens portera d’autant mieux que notre expression sera empreinte de bienveillance et de charité.
[Voir la Charte des commentaires]