Recevez la newsletter d'Aleteia chaque jour!
Démarrez la journée avec la newsletter d'Aleteia
Je m'abonne gratuitement !

Vous ne souhaitez pas faire de don ?

Voici cinq façons d'aider Aleteia:

  1. Prier pour notre équipe et le succès de notre mission
  2. Parler d'Aleteia dans votre paroisse
  3. Partager les articles d'Aleteia avec vos amis et votre famille
  4. Désactiver votre bloqueur de pub quand vous êtes sur Aleteia
  5. S'abonner à notre newsletter gratuite et la lire tous les jours

Je vous remercie!
L'équipe d'Aleteia

 

Souscrire

Aleteia

Croire dans la Trinité, Dieu un, vrai et bon

HOLY TRINITY
By Renata Sedmakova | Shutterstock
Partager

Dieu est à la fois un, vrai et bon. Les croyants sont unanimes à Lui reconnaître ces trois attributs. Or comme le Dieu des chrétiens est Trinité, ces trois caractéristiques peuvent-elles nous éclairer au sujet du mystère du Dieu unique en trois personnes ?

La théologie a toujours pensé à approprier chacun de ces attributs majeurs : l’Un, le Vrai et le Bon, à une personne particulière de la Trinité. Cela n’est pas contradictoire avec l’égalité du Père, du Fils et de l’Esprit saint. D’autant plus que la convertibilité de ces trois qualités les unes dans les autres, c’est-à-dire l’impossibilité de penser l’une sans les deux autres, reste un excellent moyen de saisir l’unité du Dieu trinitaire. Aucune des trois personnes divines n’est en effet pensable sans les deux autres.

L’Un et le Vrai

Sur quel fondement s’appuie cette appropriation ? La qualité de l’Un est référée au Père parce qu’il est la source de l’unité de la Trinité, son principe sans principe (antérieur à lui). En tant qu’origine de la Trinité, le Père est essentiellement Un. Le Père est également cause première du monde. Ainsi, c’est par lui que le monde est un, de la même manière que l’espèce humaine est une. La fraternité universelle a son fondement dans L’Un approprié au Père.

Lire aussi : Les émotions du Christ, plutôt humaines ou divines ?

Le Vrai est référé au Fils parce que le Vrai est l’expression de l’Être, ce que celui-ci dit de lui-même. Or le Fils est le Verbe de Dieu, son expression. De plus, il est le modèle de la Création : à ce titre aussi il est le Vrai. Le Vrai est l’être en tant que connaissable : nous connaissons Dieu par le Fils, surtout depuis son Incarnation. Le Vrai est toujours l’image parfaite de l’être, comme le Fils est l’image parfaite du Père. Le Père étant cause première du monde, le Fils en est la cause exemplaire, à savoir ce qui sert de modèle à la Création. À ce titre, nous sommes appelés à reproduire les traits du Fils unique, appelés à la filiation divine, à devenir fils de Dieu.

Le Bien, don de Dieu

Enfin le Bien est référé à l’Esprit saint. Le Bien, c’est l’être en tant qu’il se communique. Or l’Esprit est suprêmement Dieu en tant qu’il est donné. Il est le Don de Dieu. En lui, être divin et grâce, divinité et don, coïncident. L’Esprit, procédant du Père et du Fils, est le Don que chacune des deux premières Personnes de la Trinité fait à l’autre. Il est leur échange d’amour, leur communion éternelle.

L’Esprit saint constitue également le fruit de l’amour du Père et du Fils, la fécondité, faite Personne divine, de cet amour divin. À ce titre il représente l’excès de Dieu, sa surabondance. L’Esprit, c’est Dieu qui sort à l’extérieur de Lui-même pour se donner au monde puisque « Dieu est amour » (1 Jn 4,8). L ’Amour étant don, l’Esprit représente la personnification de ce don. L’Esprit est Dieu en tant qu’il se communique aussi bien à l’intérieur de la Trinité qu’à l’« extérieur » d’elle, à la Création.

L’Esprit porte la touche finale à la Création

L’Esprit constitue ainsi la cause finale du monde, ce en vue de quoi Dieu a « lancé » la Création. Il la parachève en effet en sainteté et en beauté. En Lui, le monde sera transfiguré quand il passera en Dieu à la fin des temps.

Lire aussi : Laissons l’Esprit saint continuer à agir en nous

L’économie du salut souligne la causalité finale appropriée à l’Esprit parce que sa mission à l’égard des croyants arrive après celle de Jésus : il leur est donné après que celui-ci est remonté au ciel. Pour saint Thomas d’Aquin, la raison des missions des personnes divines découle de l’ordre de leur procession au sein de la Trinité éternelle. L’Esprit, occupant la troisième place dans l’ordre trinitaire éternel, et, de plus, étant la seule Personne divine à procéder des deux autres, il lui incombe de « terminer le travail » de Création en la parachevant, en la transfigurant.

La Création, une œuvre de la Trinité

Si les trois personnes divines sont unes quant à la nature divine comme sur le plan de leurs actions ad extra, c’est-à-dire touchant les réalités créées, existe-t-il néanmoins une « division du travail » entre elles pour ce qui touche la création du monde ? Avant de répondre à cette question, il n’est pas utile de rappeler qu’en Dieu, toutes les opérations ad extra sont indivisiblement opérations des trois personnes. C’est le Dieu-Trinité tout entier qui crée le monde : Père, Fils et Esprit sont tous les Trois engagés dans cette opération. La tradition cependant approprie certains aspects de la Création à une personne divine en particulier. C’est ainsi que la Création est issue du Père par efficience, du Fils par Sagesse, et de l’Esprit par sanctification.

Lire aussi : Prier la Trinité, mission impossible ?

Au Père est dévolue l’éternité et l’unité de la divinité. Le Fils en manifeste la beauté et le resplendissement. À l’Esprit sont attribués l’harmonie et le Bien divins. Ainsi, dans la Création, la puissance qui s’y manifeste est référée au Père, la Sagesse au Fils, et la bonté, la sanctification dynamique (la Création étant un chemin de sanctification pour les hommes, ainsi que de pardon) à l’Esprit.

Ainsi, les trois attributs divins de l’unité, de vérité et de bonté peuvent nous éclairer au sujet du mystère trinitaire, même s’il ne faut pas oublier que les trois Personnes, Père, Fils et Esprit saint, portent chacune l’unité, la vérité et la bonté de Dieu !

Les plus belles représentations de la sainte Trinité :
Newsletter
Recevez Aleteia chaque jour. Abonnez-vous gratuitement
Aleteia vous offre cet espace pour commenter ses articles. Cet espace doit toujours demeurer en cohérence avec les valeurs d’Aleteia. Notre témoignage de chrétiens portera d’autant mieux que notre expression sera empreinte de bienveillance et de charité.
[Voir la Charte des commentaires]