Aleteia logoAleteia logo
Aleteia
Mardi 24 novembre |
Saints Martyrs du Vietnam
home iconSpiritualité
line break icon

Le bon moyen de devenir un ami intime de Jésus

Fred de Noyelle / Godong

Le Sacré-Cœur de Jésus à l'église Saint-Etienne-du-Mont.

Vincent Olivier - Hozana - Publié le 13/06/19

Fondé par un ancien Jésuite, la congrégation des coopérateurs paroissiaux du Christ Roi a pour vocation de travailler à l’avènement de la civilisation de l’Amour. Pour mener à bien cette mission, une seule voie : collaborer avec le Christ, pour conduire au Père les cœurs du monde entier. Suivez le guide.

Converti à 24 ans, le père Vallet (1883-1947) a passé vingt ans au sein de la Compagnie de Jésus avant de fonder en 1927 la congrégation des coopérateurs paroissiaux du Christ Roi. Ce Catalan avait l’intuition de développer à travers cette congrégation la conversion des laïcs afin qu’ils exercent leurs responsabilité en union avec le Cœur de Jésus.

Les coopérateurs s’adressent plus particulièrement aux hommes, explique sœur Marie-Joseph, une coopératrice : « Déjà à l’époque l’éloignement de l’Église était une réalité pour les hommes, tandis que des liens subsistaient chez les femmes et les enfants. Aujourd’hui, mais peut-être que le père Vallet en avait eu l’intuition, on constate une perte d’identité chez les hommes, fait-elle remarquer. Ils ont du mal à savoir comment se situer, à réaliser leur mission. Cela blesse la famille et nuit à la société. »


MEN,HIKING,NEPAL,MOUNTAIN

Lire aussi :
Comment devenir un homme selon le cœur de Dieu ?

Concrètement, la congrégation propose des retraites selon les exercices de saint Ignace, dans des maisons qui sont « comme un cénacle, précise sœur Marie-Joseph. Chaque retraite est une petite Pentecôte. » Pour autant, les aliments spirituels proposés par la congrégation ne remplacent pas une vie chrétienne nourrie au quotidien. « Nous travaillons à former des chrétiens convaincus, que nous essayons de regrouper entre eux puis que nous renvoyons vers leur curé. La paroisse est le lieu privilégié pour recevoir les moyens de vivre la mission, mais aussi pour prendre conscience des besoins du monde. La vie communautaire est indispensable, car les chrétiens sont amenés à vivre à contre-courant. »

Un héritage Jésuite

De la spiritualité Jésuite de son fondateur, la congrégation a retenu une intense dévotion au Sacré-Cœur de Jésus. Il avait beaucoup communié à la dévotion au Sacré-Cœur confié à sainte Marguerite Marie, et à ses neufs offices permettant de découvrir neuf facettes de la figure du Christ. Pour sœur Marie-Joseph, ces offices sont importants car « Jésus, en tant que Dieu fait homme, mérite d’être mieux connu, pour que les chrétiens participent plus intimement à sa mission». Ces offices, accompagnés d’une adoration perpétuelle en esprit, constituent une véritable « synthèse spirituelle ». N’étant pas célébrés au chœur pour permettre aux coopérateurs d’être disponibles à la mission et à l’action, il permet aux coopérateurs, mais aussi aux laïcs qui désirent vivre cette dévotion, de s’approcher du cœur de Jésus.




Lire aussi :
Permanente ou perpétuelle, où trouver une adoration eucharistique en France ?

Malgré la souplesse que permet la spiritualité de la congrégation, elle propose des moyens concrets de progresser dans la foi : « nous conseillons de renouveler la retraite tous les deux ans — même si les exercices sont les mêmes, on ne voit pas les mêmes choses. Les exercices appartiennent à la grande tradition de l’Église, ils permettent de poser les questions fondamentales et sont donc compatibles avec toutes les autres spiritualités ; ils permettent avant tout de se positionner en vérité par rapport au Christ. Ceux qui le souhaitent peuvent aussi rejoindre la confrérie du Sacré-Cœur, qui permet de prendre des engagements un peu plus forts. » Vous pouvez prier les neuf offices du Sacré-Cœur sur Hozana.

En images : les plus beaux lieux de retraite spirituelle en France :
Tags:
hommesaint Ignace de LoyolaSpiritualité
Soutenez Aleteia !
A travers le monde, vous êtes des millions à lire Aleteia, pour y trouver quelque chose d'unique : une vision du monde et de votre vie inspirée par l’Évangile. On prétend qu'il est de plus en plus difficile de transmettre les valeurs chrétiennes aux jeunes d'aujourd'hui.
Et pourtant, savez-vous que plus de la moitié des lecteurs d'Aleteia sont des jeunes de 18 à 35 ans ? C'est pourquoi il est si important que Aleteia demeure un service quotidien, gratuit et accessible à tous. Cependant, un journalisme de qualité a un coût que la publicité est loin de couvrir. Alors, pour qu'Aleteia puisse continuer à transmettre les valeurs chrétiennes au cœur de l'univers digital, votre soutien financier demeure indispensable.
*avec déduction fiscale
Le coin prière
La fête du jour






Top 10
Mathilde de Robien
« S’il te plaît Marie » : une grande suppliqu...
Sanctuaire Notre-Dame de Montligeon
Agnès Pinard Legry
Cas de Covid-19 au sanctuaire de Montligeon :...
Baptême à domicile chez Antoinette Faure
Timothée Dhellemmes
Confinée, Antoinette, 90 ans, a reçu le baptê...
Solenn Varennes
Créations originales et grands classiques, no...
christ en majesté
Fr. Jean-Thomas de Beauregard, op
Le Christ-Roi, ou comment servir un roi qui s...
La rédaction d'Aleteia
Célébrer le dimanche 22 novembre à la maison
La rédaction d'Aleteia
L'ultime enregistrement de Michael Lonsdale s...
Afficher La Suite
Newsletter
Recevez Aleteia chaque jour. Abonnez-vous gratuitement