Aleteia logoAleteia logo
Aleteia
Mardi 24 novembre |
Saints Martyrs du Vietnam
home iconSpiritualité
line break icon

Les 10 commandements des ambassadeurs du Vatican

POPE AUDIENCE

Antoine Mekary | ALETEIA | i.Media

La rédaction d'Aleteia - avec I.Media - Publié le 13/06/19

Alors qu’il recevait l’ensemble des nonces le 13 juin 2019 au Vatican, le pape François leur a présenté un « décalogue » des attitudes et des comportements qu’ils doivent adopter. Un texte que le souverain pontife présente lui-même comme une « médiation un peu naïve » mais qui a le mérite de rappeler le rôle de ces ambassadeurs au service du bien commun.

Le pape François a rappelé à ses diplomates, les nonces apostoliques, les dix commandements qu’ils doivent respecter pour être ses ambassadeurs aux quatre coins du monde. Dans son discours rédigé sous forme de décalogue, le pontife argentin a indiqué vouloir partager avec ses ambassadeurs « quelques préceptes simples et élémentaires ». « Vous les connaissez bien mais les rappeler fera du bien à tous et vous aidera à mieux vivre votre mission », a-t-il souligné.


POPE FRANCIS APOSTOLIC NUNCIO

Lire aussi :
À quoi servent les nonces apostoliques ?

1Le nonce est homme de Dieu

Un nonce, affirme le successeur de Pierre, doit s’engager à suivre Dieu « en tout et pour tout ». Il doit ainsi accepter avec un « esprit généreux » les souffrances dues à sa foi. Le nonce ne se laisse pas gagner par les « valeurs mondaines » mais garde à cœur les plus défavorisés, écoutant chacun sans juger. S’il ne suit pas une telle attitude, a mis en garde le souverain pontife, le nonce « se ruine lui-même et les autres, sort de route et abime l’Église ».

2Le nonce est homme d’Église

Pour l’évêque de Rome, le représentant pontifical devient un « mauvais serviteur » quand il traite mal ses collaborateurs et le personnel de la nonciature avec lesquels il doit au contraire être « père et pasteur ». Et le Pape de poursuivre : « Il est laid de voir un nonce qui cherche le luxe, les habits et les objets griffés ». Être homme d’Église signifie plutôt avoir l’humilité d’en adopter le visage et de défendre « courageusement » ses enseignements. Cela veut également dire que le nonce doit développer l’amitié avec la communauté locale, car telle est sa famille.


POPE FRANCIS,SKIES,WEATHER

Lire aussi :
Relations internationales : la diplomatie vaticane au service du bien commun (3/5)

3Le nonce est homme de zèle apostolique

Avant tout, un diplomate pontifical est un annonciateur de la Bonne Nouvelle. Sa principale préoccupation est donc de rendre gloire à Dieu, en évitant la timidité ou la « tiédeur des calculs politiques ou diplomatiques » ainsi que le politiquement correct. Seul le zèle apostolique, soutient le chef de l’Église catholique, protège du « cancer de la déception ».

4Le nonce est homme de réconciliation

Dans sa mission de recherche de la communion, le nonce doit rester « impartial et objectif », demande le souverain pontife. Un nonce apostolique qui resterait enfermé dans sa nonciature « trahirait » sa mission de réconciliation, et serait plutôt un « obstacle ». En effet, il représente le « visage de catholicité et d’universalité » de l’Église auprès des communautés locales.

5Le nonce est homme du Pape

Il s’agit du « commandement » le plus longuement développé par le pape François. Chacun, reconnaît-il, peut avoir des réserves ou un manque de sympathie, mais un nonce ne peut être « hypocrite » car il est un pont entre le vicaire du Christ et les gens qu’il rencontre. Le nonce doit donc être « disponible et souple, humble, de professionnalisme impeccable » et accepter d’avoir une vie de nomade. D’autant que sa mission est aussi de se rendre là où le pape ne peut le faire. Il est « incompatible », prévient le souverain pontife, d’être nonce et de « critiquer » le Pape derrière son dos, « d’avoir des blogs ou parfois de rejoindre de groupes qui lui sont hostiles, à la Curie et à l’Église de Rome ».


POPE BARACK OBAMA

Lire aussi :
Dans les coulisses d’une diplomatie unique au monde 

6Le nonce est homme d’initiative

Si le prélat diplomate doit s’adapter aux exigences, il doit également refuser tant la « rigidité » mentale, spirituelle et humaine que la « souplesse hypocrite du caméléon ». Il est plutôt une personne « positivement curieuse, pleine de dynamisme ». Face à l’adversité, il ne cède pas à la panique mais sait y répondre avec sérénité et esprit positif. Cette attitude, détaille encore le souverain pontife, s’acquiert en se mettant à la suite du Christ et des Apôtres.

7Le nonce est homme d’obéissance

Pour le pape François, seule la liberté permet d’obéir réellement et seule l’obéissance à l’Évangile permet d’être pleinement libre. Pour l’évêque de Rome, « l’obéissance à Dieu n’est pas séparable de l’obéissance à l’Église et aux supérieurs ». Un nonce qui ne vit pas cette vertu est un « contre-témoignage », prévient-il, y compris lorsque cela est contraire à sa propre vision.

8Le nonce est homme de prière

Le véritable « bien précieux » des nonces est le Christ qu’ils doivent communiquer, annoncer et aussi représenter, poursuit le pontife argentin en paraphrasant Paul VI (1963-1978). La prière doit donc être leur « nourriture » quotidienne. Sans vie de prière qui illumine tout ce qu’ils font, les représentants pontificaux deviennent de « simples fonctionnaires, toujours mécontents et frustrés ».




Lire aussi :
L’héritage spirituel du cardinal Tauran

9Le nonce est homme de charité active

Pour réaliser sa vocation de « père et pasteur », un diplomate du pape doit se dépenser dans les œuvres de charité, en particulier envers les plus pauvres et les marginalisés. Cette charité, demande le successeur de Pierre, doit être « gratuite », notamment vis-à-vis des cadeaux. Il exige ainsi des nonces qu’ils n’acceptent pas les cadeaux trop coûteux ou qu’ils les donnent aux œuvres caritatives. « Recevoir un cadeau coûteux ne justifie jamais son utilisation ».

10Le nonce est homme d’humilité

Pour ce dernier « commandement », le chef de l’Église catholique propose la « litanie de l’humilité » écrite par le cardinal Rafael Merry del Val (1865-1930) qui a été nonce et secrétaire d’État. Cette prière comporte seize demandes d’être libéré de tentations — les honneurs, la préférence, l’estime ou encore la crainte de l’humiliation — et sept demandes en faveur des autres plutôt que de soi-même.

Les 10 déclarations du pape François qui ont marqué 2018 :
Tags:
décaloguenonce apostoliquePape François
Soutenez Aleteia !
A travers le monde, vous êtes des millions à lire Aleteia, pour y trouver quelque chose d'unique : une vision du monde et de votre vie inspirée par l’Évangile. On prétend qu'il est de plus en plus difficile de transmettre les valeurs chrétiennes aux jeunes d'aujourd'hui.
Et pourtant, savez-vous que plus de la moitié des lecteurs d'Aleteia sont des jeunes de 18 à 35 ans ? C'est pourquoi il est si important que Aleteia demeure un service quotidien, gratuit et accessible à tous. Cependant, un journalisme de qualité a un coût que la publicité est loin de couvrir. Alors, pour qu'Aleteia puisse continuer à transmettre les valeurs chrétiennes au cœur de l'univers digital, votre soutien financier demeure indispensable.
*avec déduction fiscale
Le coin prière
La fête du jour






Top 10
Mathilde de Robien
« S’il te plaît Marie » : une grande suppliqu...
Sanctuaire Notre-Dame de Montligeon
Agnès Pinard Legry
Cas de Covid-19 au sanctuaire de Montligeon :...
Baptême à domicile chez Antoinette Faure
Timothée Dhellemmes
Confinée, Antoinette, 90 ans, a reçu le baptê...
Solenn Varennes
Créations originales et grands classiques, no...
christ en majesté
Fr. Jean-Thomas de Beauregard, op
Le Christ-Roi, ou comment servir un roi qui s...
La rédaction d'Aleteia
Célébrer le dimanche 22 novembre à la maison
La rédaction d'Aleteia
L'ultime enregistrement de Michael Lonsdale s...
Afficher La Suite
Newsletter
Recevez Aleteia chaque jour. Abonnez-vous gratuitement