Aleteia logoAleteia logo
Aleteia
Jeudi 29 octobre |
Saint Jude
home iconSpiritualité
line break icon

Augustus Tolton, le premier prêtre noir américain bientôt béatifié ?

Bérengère Dommaigné - Publié le 13/06/19

Né esclave et premier prêtre afro-américain du XIXe siècle, le père Augustus Tolton a été reconnu comme "vénérable" par le pape François en 2019.

En ces temps où la question du racisme revient sur le devant de la scène, et si on invoquait le père Augustus Tolton ? C’est ce que proposent de nombreux prêtres et pasteurs aux États-Unis, qui cherchent des moyens pour unifier la population face aux secousses provoquées par la mort de George Floyd au mois de mai dernier. Il y a un an, le pape François avait approuvé un décret reconnaissant les « vertus héroïques » du père Augustus Tolton, dont la cause pour sa béatification avait été lancée en 2010 par l’Archidiocèse de Chicago. Né le 1er avril 1854 dans le Missouri, et mort à Chicago le 9 juillet 1897, à l’âge de 43 ans, le père Augustus Tolton est issu d’une famille réduite à l’esclavage. À l’âge de 9 ans, en 1863, le petit Augustus travaille déjà dans une fabrique de tabac avec son frère de 10 ans, Charles qui y meurt. Cette même année est celle de la Proclamation d’émancipation du président Lincoln, qui affranchit les esclaves s’engageant et combattant dans l’armée de l’Union. Ce que fait le père d’Augustus.




Lire aussi :
L’Amérique malade du racisme ?

À la fin de la guerre de sécession, en 1865, le petit Augustus entre à l’école et suivra un parcours brillant. À tel point, qu’à son entrée à l’Université de Quincy (Illinois), il reçoit un enseignement plus poussé que les autres élèves de sa classe. Néanmoins, malgré ses études brillantes et sa grande Foi, aucun séminaire américain ne veut de lui. C’est donc à Rome qu’il part faire son séminaire, où il devient, en 1886, le premier afro-américain à recevoir l’ordination sacerdotale à Saint-Jean-de-Latran. De nouveau en Amérique comme prêtre cette fois, il retourne dans un premier temps dans l’Illinois où il est victime de discrimination. Puis il part à Chicago en 1889 où il fonde la paroisse Santa Monica, toute première paroisse destinée aux fidèles afro-américains. Il y meurt à l’âge de 43 ans, mais à sa demande, il est enterré à Quincy dans l’Illinois.

Intercéder auprès de Dieu

La cause pour sa béatification a été lancée en 2010 par l’Archidiocèse de Chicago. L’enquête diocésaine récoltant les témoignages sur sa vie s’est clôturée en 2014 et a été envoyée à Rome pour étude par la Congrégation pour la cause des saints. En 2016, le corps d’Augustus Tolton est exhumé dans la cadre de la reconnaissance canonique des reliques. On peut aujourd’hui se recueillir devant ses reliques à la chapelle Saint-Joseph à Quincy (Illinois). Le titre de vénérable attribué hier par le pape François, permet aux croyants de l’invoquer pour qu’il intercède en leur faveur auprès de Dieu. Pour sa béatification, il faut encore attendre qu’un miracle lui soit attribué. La ferveur qu’il inspire, visible notamment sur le site internet dédié, conduira sans nul doute à le faire reconnaître comme saint prochainement.


SAINTS FACE RACISM

Lire aussi :
Ces figures de l’Église ont combattu le racisme

Les conseils des grands saints pour apprendre à pardonner :
Soutenez Aleteia !
A travers le monde, vous êtes des millions à lire Aleteia, pour y trouver quelque chose d'unique : une vision du monde et de votre vie inspirée par l’Évangile. On prétend qu'il est de plus en plus difficile de transmettre les valeurs chrétiennes aux jeunes d'aujourd'hui.
Et pourtant, savez-vous que plus de la moitié des lecteurs d'Aleteia sont des jeunes de 18 à 35 ans ? C'est pourquoi il est si important que Aleteia demeure un service quotidien, gratuit et accessible à tous. Cependant, un journalisme de qualité a un coût que la publicité est loin de couvrir. Alors, pour qu'Aleteia puisse continuer à transmettre les valeurs chrétiennes au cœur de l'univers digital, votre soutien financier demeure indispensable.
*avec déduction fiscale
Tags:
béatification et canonisationesclavageÉtats-Unispretre
Le coin prière
La fête du jour






Top 10
Domitille Farret d'Astiès
Elles ont appris à les aimer : ces ...
statue de femme les yeux bandés
Mgr Benoist de Sinety
Dans nos aveuglements, le diable montre son v...
Mathilde de Robien
Franz et Franziska Jägerstätter, un couple un...
NIEMOWLĘ
Mathilde de Robien
Ces prénoms féminins qui portent en eux le sc...
Timothée Dhellemmes
En Europe, les lieux de culte se reconfinent ...
belle mère et belle fille
Jeanne Larghero
S’embrouiller avec sa belle-mère en trois leç...
KOMUNIA ŚWIĘTA
Mathilde de Robien
A.R.D.O.R., un bel acrostiche pour savoir com...
Afficher La Suite
Newsletter
Recevez Aleteia chaque jour. Abonnez-vous gratuitement