Aleteia logoAleteia logoAleteia
Mercredi 22 mai |
Sainte Rita (Marguerite) da Cascia
Aleteia logo
For Her
separateurCreated with Sketch.

Enfin une ligne de vêtements confortables pour les femmes atteintes d’un cancer

960x614_nicoise-pose-combinaisons-franjyne.jpg

©Les Franjynes

La rédaction d'Aleteia - publié le 13/06/19

Après avoir lancé des turbans à franges, une alternative originale à la perruque, la créatrice niçoise Julie Meunier propose une collection de vêtements conçus pour les femmes malades de cancer ayant subi une ablation du sein.

Depuis son combat contre un cancer très agressif, la créatrice niçoise Julie Meunier vit avec un turban coloré noué sur la tête. Un style bohème chic mais surtout “une alternative à la perruque” insiste sur son blog la jeune femme de 31 ans. Souhaitant proposer aux autres femmes malades ses accessoires originaux, elle a créé en 2017 la marque Les Franjynes. Depuis, en a vendu plus de 4.000 exemplaires à travers l’Europe.

View this post on Instagram

A post shared by Les Franjynes – Pour être sur tous les fronts (@lesfranjynes)

Aujourd’hui, la niçoise a décidé d’aller encore plus loin pour aider les femmes, qui, comme elle, ont dû affronter la maladie. Avec une ligne appelée Fringues, elle propose désormais une collection conçue pour les victimes de cancer du sein, après une mastectomie (ablation) et en cas de prothèses externes.

Motivée par les témoignages de beaucoup de femmes qui se plaignent de l’inconfort de certains de leurs habits, la jeune créatrice confie sur son blog qu’elle veut entreprendre différentes initiatives “dans le sens de la destigmatisation” des malades.

Sept nouages pour sept façons de les porter

Sa nouvelle collection se compose d’une robe, d’un top et d’une combinaison, le tout décliné en six couleurs différentes, travaillée dans des tissus très fluides pour apporter le maximum de confort. Afin de ne pas toucher aux cicatrices, la jeune créatrice a eu l’idée de proposer sept façons de nouer ses créations en fonction de leurs emplacements sensibles. Un système qui permet d’avoir sept tenues en une, avec des styles à chaque fois différents. Tous ces modèles sont vendus en ligne, les prix varient entre 90 et 170 euros. Les bénéfices des ventes seront destinés à la lutte contre le cancer, affirme Julie Meunier qui déclare verser déjà 5% de son chiffre d’affaires pour la recherche.




Lire aussi :
Quand la mode se met au service des malades

Tags:
cancerMode
Vous aimez le contenu de Aleteia ?

Aidez-nous à couvrir les frais de production des articles que vous lisez, et soutenez la mission d’Aleteia !

Grâce à la déduction fiscale, vous pouvez soutenir le premier site internet catholique au monde tout en réduisant vos impôts. Profitez-en !

(avec déduction fiscale)
Gif-dons-missionnaire-NONPOP.gif
Le coin prière
La fête du jour





Top 10
Afficher La Suite
Newsletter
Recevez Aleteia chaque jour. Abonnez-vous gratuitement