Recevez la newsletter d'Aleteia chaque jour!
Chaque jour, du beau, du bon et du vrai avec la newsletter d'Aleteia!
Je m'abonne gratuitement!
Aleteia

Tempête Miguel : trois « anges gardiens » disparaissent en mer

Un bateau de la SNSM.
Partager

Un bateau de la Société nationale de sauvetage en mer (SNSM) s’est retourné au large des Sables-d’Olonne ce vendredi 7 juin, en pleine tempête Miguel, causant la mort de trois sauveteurs en mer.

Alors que la tempête baptisée ‘Miguel’ frappe violemment les côtes atlantiques et la région Centre, trois hommes de la SNSM ont perdu la vie ce vendredi 7 juin alors qu’ils portaient secours à un bateau en difficulté. D’après les premiers éléments, le bateau des sauveteurs s’est retourné avec la houle à 800 mètres des côtes au large des Sables-d’Olonne. Sept hommes se trouvaient à bord de la vedette. Les quatre survivants ont regagné la côte à la nage. Le bateau de pêche Le Carrera que la vedette de la SNSM était allée secourir reste introuvable pour le moment.

Les bénévoles de la SNSM, « un engagement sans faille »

« Ce terrible drame nous rappelle le dévouement exemplaire et l’engagement sans faille des bénévoles de la SNSM », a rappelé le sénateur Les Républicains de Vendée, Bruno Retailleau. « Je m’associe pleinement à la peine des familles et à celle de toute la communauté maritime de Vendée. J’adresse aux proches des victimes mes plus sincères condoléances. »

Reconnue d’utilité publique par décret du 30 avril 1970, la SNSM, qui compte près de 5.000 sauveteurs bénévoles, a pour principales missions de « sauver des vies humaines, en mer et sur le littoral » mais aussi de « former les sauveteurs et participer aux missions de sécurité civile tout en exerçant une action préventive permanente auprès des usagers de la mer ». Son existence témoigne de la solidarité qui existe en mer « face aux drames et accidents maritimes ».

Ils ont donné leur vie pour les autres en 2018