Recevez la newsletter d'Aleteia chaque jour!
Et si vous receviez de bonnes nouvelles chaque matin ? Inscrivez-vous à la newsletter d'Aleteia !
Je m'inscris!

Vous ne souhaitez pas faire de don ?

Voici cinq façons d'aider Aleteia:

  1. Prier pour notre équipe et le succès de notre mission
  2. Parler d'Aleteia dans votre paroisse
  3. Partager les articles d'Aleteia avec vos amis et votre famille
  4. Désactiver votre bloqueur de pub quand vous êtes sur Aleteia
  5. S'abonner à notre newsletter gratuite et la lire tous les jours

Je vous remercie!
L'équipe d'Aleteia

 

Souscrire

Aleteia

En images : Notre-Dame de Paris panse ses plaies

Bertrand GUAY / AFP
Partager

La cathédrale de Notre-Dame de Paris panse ses plaies. Depuis l’incendie du 15 avril, les ouvriers travaillent d’arrache-pied sur l’édifice pour consolider le bâtiment.

Cliquez ici pour ouvrir le diaporama

Le drame du 15 avril a déclenché une course contre la montre. Aujourd’hui, quelque 150 ouvriers s’activent chaque jour sur l’édifice pour le sécuriser. Objectif ? Être en mesure d’engager au plus vite un diagnostic complet de l’état du sanctuaire afin d’envisager sa restauration. Si la menace de le voir s’écrouler ne semble plus d’actualité, elle n’est pas encore totalement écartée.

D’ores et déjà, architectes et corps de métier auscultent la vieille dame méticuleusement. Pignons, arcs-boutants, vitraux, statutaires… chaque pierre, chaque élément constitutif de la cathédrale est analysé, parfois au moyen de capteurs, pour évaluer si le monument bouge et si les pierres n’ont pas trop souffert des flammes. Si pour le moment Notre-Dame ne bouge pas, son visage change pourtant quotidiennement en raison des travaux. Découvrez en images comment Notre-Dame de Paris panse ses plaies.

Aleteia vous offre cet espace pour commenter ses articles. Cet espace doit toujours demeurer en cohérence avec les valeurs d’Aleteia. Notre témoignage de chrétiens portera d’autant mieux que notre expression sera empreinte de bienveillance et de charité.
[Voir la Charte des commentaires]