Recevez la newsletter d'Aleteia chaque jour!
Commencez la journée de la meilleure des manières : recevez la newsletter d'Aleteia
Je m'inscris!

Vous ne souhaitez pas faire de don ?

Voici cinq façons d'aider Aleteia:

  1. Prier pour notre équipe et le succès de notre mission
  2. Parler d'Aleteia dans votre paroisse
  3. Partager les articles d'Aleteia avec vos amis et votre famille
  4. Désactiver votre bloqueur de pub quand vous êtes sur Aleteia
  5. S'abonner à notre newsletter gratuite et la lire tous les jours

Je vous remercie!
L'équipe d'Aleteia

 

Souscrire

Aleteia

Bien qu’incomplète, l’union entre tous les chrétiens repose sur un « baptême unique »

POPE AUDIENCE JUN 05
Partager

Le Souverain pontife a choisi de centrer sa catéchèse de l’audience du mercredi sur son son voyage en Roumanie, trois jours après son retour.

Cliquez ici pour ouvrir le diaporama

En Roumanie, le Souverain pontife a exhorté les fidèles à « marcher ensemble ». Une vingtaine d’années après Jean Paul II, il a ainsi remercié le Seigneur d’avoir pu mettre en œuvre cet appel en marchant lui-même avec le peuple roumain, « en pèlerin ». Dans ce pays, cette exhortation constitue, selon lui, une nécessité, autant sur le plan citoyen que sur le plan de la foi, pour les chrétiens.

Les chrétiens, a-t-il estimé, ont la grâce de vivre actuellement une saison de « relations fraternelles entre les différentes Eglises ». Si en Roumanie, la plupart des fidèles appartiennent à l’Eglise orthodoxe, la communauté catholique demeure bien « vivante ». Bien qu’incomplète, l’union entre les chrétiens, a-t-il rappelé, est fondée sur le « baptême unique ». Dans ce pays, cette union est particulièrement scellée par le sang et les souffrances endurées sous le ”régime athée”. Ainsi en Roumanie, existent de bonnes relations entre catholiques et orthodoxes.


Selon l’évêque de Rome, la dimension œcuménique du voyage a culminé avec le « Notre-Père » dans l’imposante cathédrale orthodoxe de Bucarest. Prière des chrétiens par excellence, celle-ci constitue « un patrimoine commun » pour tous les baptisés. Le nom même de cette prière : ‘Notre-Père’ montre d’ailleurs qu’elle appartient à tous, a fait remarquer le pontife argentin. Faisant mémoire de toutes les étapes de son voyage, le pape a clos sa catéchèse en évoquant sa rencontre avec les Roms à Blaj. Comme il l’avait déjà fait en Roumanie, il a renouvelé sa condamnation des discriminations envers ce peuple et a appelé au respect des personnes quelle que soit leur religion, leur langue ou encore leur origine ethnique.

A voir aussi : l'audience générale du 5 juin 2019 en images
Aleteia vous offre cet espace pour commenter ses articles. Cet espace doit toujours demeurer en cohérence avec les valeurs d’Aleteia. Notre témoignage de chrétiens portera d’autant mieux que notre expression sera empreinte de bienveillance et de charité.
[Voir la Charte des commentaires]