Recevez la newsletter d'Aleteia chaque jour!
Démarrez la journée avec la newsletter d'Aleteia
Je m'abonne gratuitement !

Vous ne souhaitez pas faire de don ?

Voici cinq façons d'aider Aleteia:

  1. Prier pour notre équipe et le succès de notre mission
  2. Parler d'Aleteia dans votre paroisse
  3. Partager les articles d'Aleteia avec vos amis et votre famille
  4. Désactiver votre bloqueur de pub quand vous êtes sur Aleteia
  5. S'abonner à notre newsletter gratuite et la lire tous les jours

Je vous remercie!
L'équipe d'Aleteia

 

Souscrire

Aleteia

Il n’y a plus de Français en lice à Roland-Garros. Vraiment ?

TENNIS ; SPORT ; ROLAND-GARROS
ANNE-CHRISTINE POUJOULAT / AFP
Le court de Roland-Garros pendant le match opposant Roger Federer à Lorenzo Sonego
Partager

Alors que les Français ont fait chou blanc dans les tableaux simples masculins et féminins de Roland-Garros dédiés aux valides, les espoirs nationaux de titre sur l’ocre parisienne passent en partie désormais par les athlètes handisports de paratennis (tennis-fauteuil).

Chez les hommes, le duo composé de Stéphane Houdet et Nicolas Peifer, lauréat l’an passé en double, tentera de défendre son titre. Les deux athlètes seront également engagés en individuel. Moins connue, Charlotte Famin, 21e joueuse mondiale, demeure, elle, l’unique représentante de la France chez les dames. La compétition se déroulera du 6 au 8 juin.

Chef de file des tricolores, ancien numéro un mondial, Stéphane Houdet fait partie des pointures de la discipline. Ce statut, il le doit en partie à son fauteuil de 10 kilos et 500 grammes avec qui il fait corps pour expédier la petite balle jaune au dessus du filet. Comme n’importe quel tennisman, Stéphane Houdet peut aussi compter sur ses forces, un service puissant et un amorti tout en dosage. « De par son type de jeu, Stéphane est plus à l’aise sur surface rapide. Sur terre battue, la balle est ralentie, il doit en permanence s’adapter à cette lenteur », prévient son entraîneur Jean de Saintilan.

Un palmarès exceptionnel

Joueur de tennis depuis l’âge de 8 ans, Stéphane Houdet a vu sa vie basculer subitement à la suite d’un accident de moto survenu le 9 août 1996, obligeant les médecins à l’amputer d’une jambe. Une épreuve de la vie qui ne l’a pas pour autant définitivement éloigné des courts, en atteste son incroyable palmarès (vainqueur de 22 tournois du Grand Chelem dont 8 fois Roland-Garros) à faire pâlir d’envie n’importe quel champion valide.

Les adversaires des trois Français seront connus à l’issue du tirage au sort qui aura lieu ce mercredi 5 juin à 17h. Il sera précédé de l’opération « Tous en Fauteuil » organisée par la Fédération française de tennis en partenariat avec Adecco et Babolat. A cette occasion, différentes animations sont prévues dont un tournoi exhibition associant joueurs de tennis-fauteuil français et quatre sportifs de haut-niveau retraités ou toujours en activité que sont Thomas Levet (ex-golfeur), Philippe Saint-André (ancien sélectionneur du XV de France), Allison Pineau (handballeuse championne du monde 2017) et Laurent Fournier (ancien footballeur passé notamment par le PSG).

Pas vraiment habitués aux subtilités du tennis-fauteuil, ces derniers devront s’accommoder de ses règles légèrement différentes du tennis, notamment celle autorisant deux rebonds au sol.

En images : 4 joueurs de tennis portés par leur foi
Newsletter
Recevez Aleteia chaque jour. Abonnez-vous
Aleteia vous offre cet espace pour commenter ses articles. Cet espace doit toujours demeurer en cohérence avec les valeurs d’Aleteia. Notre témoignage de chrétiens portera d’autant mieux que notre expression sera empreinte de bienveillance et de charité.
[Voir la Charte des commentaires]