Recevez la newsletter d'Aleteia chaque jour!
Et si vous receviez de bonnes nouvelles chaque matin ? Inscrivez-vous à la newsletter d'Aleteia !
Je m'inscris!

Vous ne souhaitez pas faire de don ?

Voici cinq façons d'aider Aleteia:

  1. Prier pour notre équipe et le succès de notre mission
  2. Parler d'Aleteia dans votre paroisse
  3. Partager les articles d'Aleteia avec vos amis et votre famille
  4. Désactiver votre bloqueur de pub quand vous êtes sur Aleteia
  5. S'abonner à notre newsletter gratuite et la lire tous les jours

Je vous remercie!
L'équipe d'Aleteia

 

Souscrire

Aleteia

Découvrez le dernier endroit où Jésus a marché sur cette terre

chapel ascension
© trabantos - Shutterstock
Chapelle de l'Ascension à Jérusalem.
Partager

À Jérusalem, la chapelle de l’Ascension commémore le lieu où Jésus a dit adieu à ses disciples avant de monter au Ciel, quarante jours après sa résurrection.

Modeste édicule de pierre, la chapelle de l’Ascension, bâtie au sommet du Mont des Oliviers, demeure un lieu de pèlerinage chrétien important de la Ville sainte bien qu’il ne soit pas le plus emblématique. La raison ? Il appartenait autrefois à un vaste complexe comprenant une église et un monastère chrétien à l’époque des croisades, mais le sanctuaire est aujourd’hui intégré à la mosquée de l’Ascension qui commémore l’ascension de Jésus-Isa, avant-dernier prophète de Dieu selon le Coran. Bien qu’il soit sous juridiction musulmane, le sanctuaire est bien ouvert à tous les pèlerins. C’est notamment la seule mosquée au monde où est célébrée l’Eucharistie, une fois par an, le jour de la fête de l’Ascension.

chapel ascension
Alexander Gatsenko - Shutterstock
La pierre où Jésus aurait laissé ses empreintes avant de monter au Ciel, chapelle de l'Ascension à Jérusalem.

Selon la Tradition, la chapelle abrite la pierre contenant la dernière empreinte des pieds de Jésus sur terre avant sa montée au Ciel. Selon l’éminent archéologue franciscain, Florentino Díez, des sources remontant à l’Antiquité révèlent l’existence d’un sanctuaire plus ancien dans lequel les chrétiens célébraient déjà un culte. Ce dernier aurait été détruit par les Perses au début du VIIe siècle puis reconstruit. Sa caractéristique ? Il possédait une voûte ouverte permettant de voir le ciel. Un reconstruction en 3D permet aujourd’hui d’imaginer à quoi pouvait ressembler cet édifice.

À l’époque des croisades, le bâtiment est démoli et une sorte de portique à ciel ouvert est construit. Il s’agit de l’édifice actuel auquel les musulmans ont ensuite ajouté un dôme. Si la chapelle de l’Ascension ne ressemble plus au sanctuaire chrétien tel qu’on pouvait l’admirer autrefois, il reste néanmoins un des lieux phares de Jérusalem et sa position, sur les hauteurs, permet d’avoir une vue imprenable sur la Ville sainte.

En images : les plus belles représentations de l'Ascension
Newsletter
Recevez Aleteia chaque jour. Abonnez-vous
Aleteia vous offre cet espace pour commenter ses articles. Cet espace doit toujours demeurer en cohérence avec les valeurs d’Aleteia. Notre témoignage de chrétiens portera d’autant mieux que notre expression sera empreinte de bienveillance et de charité.
[Voir la Charte des commentaires]