Recevez la newsletter d'Aleteia chaque jour!
Et si vous receviez de bonnes nouvelles chaque matin ? Inscrivez-vous à la newsletter d'Aleteia !
Je m'inscris!

Vous ne souhaitez pas faire de don ?

Voici cinq façons d'aider Aleteia:

  1. Prier pour notre équipe et le succès de notre mission
  2. Parler d'Aleteia dans votre paroisse
  3. Partager les articles d'Aleteia avec vos amis et votre famille
  4. Désactiver votre bloqueur de pub quand vous êtes sur Aleteia
  5. S'abonner à notre newsletter gratuite et la lire tous les jours

Je vous remercie!
L'équipe d'Aleteia

 

Souscrire

Aleteia

Les conseils des grands saints pour apprendre à pardonner

Partager

Pardonner aux autres, aussi bien qu’à soi-même, n’est pas une chose facile. On peut faire preuve d’impatience ou avoir le cœur dur. Pour arriver à pardonner, il est essentiel de puiser dans la miséricorde divine, l’acte ultime par lequel Dieu vient à la rencontre de l’homme.

Cliquez ici pour ouvrir le diaporama

Il arrive que nous jugions durement notre prochain. Et il peut arriver aussi que nous soyons nous-même en lutte avec le pardon de Dieu, que ce soit pour le demander comme pour le recevoir. Pour sainte Faustine Kowalska, la clé pour apprendre à pardonner autant à l’autre et qu’à soi-même se trouve dans la miséricorde divine. Cette dernière ne s’intéresse pas aux qualités de l’homme, mais au contraire à sa petitesse.

Lire aussi : Cinéma : un film sur sainte Faustine en préparation

Les misères physiques, psychologiques ou morales de l’homme, attirent l’amour miséricordieux de Dieu. « Que les plus grands pécheurs mettent leur confiance en ma miséricorde. Ils ont droit avant tous les autres à la confiance en l’abîme de ma miséricorde », écrit-elle dans Petit Journal.

Toute âme qui croit et et qui a confiance en ma Miséricorde, l’obtiendra.

La clef pour vivre de la miséricorde est de reconnaître humblement sa misère, d’accepter de dépendre de Dieu et de lui faire confiance. Croire que le mal est trop enraciné en nous vient de notre orgueil, et c’est le seul vrai obstacle. Pour la mystique polonaise, « toute âme qui croit et qui a confiance en ma Miséricorde, l’obtiendra ».

Afin de méditer sur la force de la miséricorde que nous sommes tous appelés à recevoir et à donner, Aleteia vous propose de puiser dans l’inspiration des paroles des grands saints et de Jésus Lui-même :

Lire aussi : Pape François : « Le chrétien est appelé à dépasser la justice par le pardon »

Newsletter
Recevez Aleteia chaque jour. Abonnez-vous gratuitement
Aleteia vous offre cet espace pour commenter ses articles. Cet espace doit toujours demeurer en cohérence avec les valeurs d’Aleteia. Notre témoignage de chrétiens portera d’autant mieux que notre expression sera empreinte de bienveillance et de charité.
[Voir la Charte des commentaires]