Recevez la newsletter d'Aleteia chaque jour!
Démarrez la journée avec la newsletter d'Aleteia
Je m'abonne gratuitement !

Vous ne souhaitez pas faire de don ?

Voici cinq façons d'aider Aleteia:

  1. Prier pour notre équipe et le succès de notre mission
  2. Parler d'Aleteia dans votre paroisse
  3. Partager les articles d'Aleteia avec vos amis et votre famille
  4. Désactiver votre bloqueur de pub quand vous êtes sur Aleteia
  5. S'abonner à notre newsletter gratuite et la lire tous les jours

Je vous remercie!
L'équipe d'Aleteia

 

Souscrire

Aleteia

Le Pape récitera un « Notre Père » dans la plus grande cathédrale orthodoxe de Roumanie

PEOPLE'S SALVATION CATHEDRA
By MIHAIL (CC BY-SA 4.0) Via Wikimedia Commons
Partager

Le pape François va se rendre, ce vendredi 31 mai, en Roumanie, porteur d'un message de concorde dans ce pays orthodoxe où la minorité gréco-catholique reste blessée par le passé du régime communiste. Il procédera, à l’occasion de ces trois jours, à la béatification de sept évêques morts en martyrs sous le communisme et en profitera pour se rendre dans la plus grande cathédrale du pays actuellement en construction.

Après la Macédoine du Nord et la Bulgarie, place à la Roumanie. Vingt ans après le pape Jean Paul II, le souverain pontife va se rendre en Roumanie du 31 mai au 2 juin. Au milieu de son programme millimétré à la rencontre de l’Église catholique et orthodoxe, le pape François en profitera pour se rendre dans la nouvelle cathédrale orthodoxe de Bucarest actuellement en construction. Il y récitera un Notre Père avant d’aller à la cathédrale catholique Saint-Joseph où il célébrera la messe.

Située juste à côté du Parlement, cette grande cathédrale, la plus grande du pays, est en construction depuis 2011. Baptisée la cathédrale du Salut de la nation roumaine, elle sera, à la fin des travaux, le plus grand édifice orthodoxe du sud-est de l’Europe. Bien qu’elle ne soit pas encore achevée, elle a déjà été sanctifiée, le dimanche 25 novembre 2018, par le patriarche, Bartholomée Ier de Constantinople et le patriarche Daniel de Roumanie. Cet imposant sanctuaire mesure 200 mètres de haut et peut accueillir jusqu’à 5.000 fidèles.

Newsletter
Recevez Aleteia chaque jour. Abonnez-vous
Aleteia vous offre cet espace pour commenter ses articles. Cet espace doit toujours demeurer en cohérence avec les valeurs d’Aleteia. Notre témoignage de chrétiens portera d’autant mieux que notre expression sera empreinte de bienveillance et de charité.
[Voir la Charte des commentaires]