Recevez la newsletter d'Aleteia chaque jour!
Démarrez la journée avec la newsletter d'Aleteia
Je m'abonne gratuitement !
Aleteia

Nouvelle attaque contre une église du Burkina Faso, quatre morts

Une église dans le nord du Burkina Faso (illustration)
Partager

Une nouvelle attaque contre une église du Burkina Faso lors d’une messe dominicale a fait quatre mort ce week-end.

Les attentats contre les églises catholiques se multiplient ces dernières semaines au Bukina Faso. Dimanche, quatre fidèles ont été tués pendant la messe à Toulfé, dans le nord du pays. Des individus lourdement armés ont attaqué l’église de ce village aux environs de 9h alors que les fidèles célébraient la messe dominicale. Toulfé avait déjà été visé fin avril par des terroristes incendiant un maquis et investissant des écoles de la localité pour exiger leur fermeture.

Depuis la chute de Blaise Compaoré en 2014, le Burkina Faso est en proie à une certaine instabilité, notamment dans le nord du pays où des groupes djihadistes présents dans les pays limitrophes (Mali et Niger principalement) se sont infiltrés, commettant des attentats visant aussi bien les chrétiens que les musulmans. Le 13 mai, quatre catholiques ont été tués lors d’une procession mariale à Zimtenga. La veille, six personnes dont un prêtre, avaient été tués lors d’une attaque pendant la messe dans une église catholique à Dablo. Fin avril, c’est une église protestante qui avait été attaquée, faisant six morts. Par ailleurs, depuis la mi-mars, on est sans nouvelles de l’abbé Joël Yougbaré, curé de Djibo, enlevé par des individus armés. Enfin, le 15 février, le père César Fernandez, missionnaire salésien d’origine espagnole, a été tué dans le centre du pays.