Recevez la newsletter d'Aleteia chaque jour!
Et si vous receviez de bonnes nouvelles chaque matin ? Inscrivez-vous à la newsletter d'Aleteia !
Je m'inscris!

Vous ne souhaitez pas faire de don ?

Voici cinq façons d'aider Aleteia:

  1. Prier pour notre équipe et le succès de notre mission
  2. Parler d'Aleteia dans votre paroisse
  3. Partager les articles d'Aleteia avec vos amis et votre famille
  4. Désactiver votre bloqueur de pub quand vous êtes sur Aleteia
  5. S'abonner à notre newsletter gratuite et la lire tous les jours

Je vous remercie!
L'équipe d'Aleteia

 

Souscrire

Aleteia

Cette prière à Marie composée par Benoît XVI pour les jeunes

ServizioFotograficoOR/CPP/CIRIC
Le pape Benoît XVI priant la Vierge de Fatima en 2010.
Partager

« Ne suivez pas la voie de l’orgueil mais celle de l’humilité. Une humilité qui n’est pas le chemin du renoncement, mais celui du courage qui résulte d’une victoire de l’amour sur l’égoïsme et de la grâce sur le péché ». C’est par ces paroles sans détour que le pape Benoît XVI adressait en 2007 un appel enthousiaste et exigeant à 500.000 jeunes catholiques italiens. Une occasion de plus pour lui de rappeler l’humilité de Marie. Cette humilité « à laquelle invitent les Écritures » et qui semble « provocante » pour « la culture et la sensibilité d’un homme contemporain ».

Plus discrète que celle de son prédécesseur, la piété mariale du pape émérite n’en est pas moins réelle. Pour lui, la figure de Marie doit être au centre de la foi. Dans ses deux écrits Marie première Église (avec Hans Urs von Balthasar) et La fille de Sioncelui qui fut théologien avant d’être élu pape a bien souligné que « la mariologie ne peut jamais être simplement mariologique, mais elle se tient dans la totalité de l’ensemble fondamental formé par le Christ et l’Église, elle est l’expression la plus concrète de cet ensemble. » Car Marie exprime « l’unité entre le Christ et son Église. » Elle est — aux yeux du théologien — une figure féminine essentielle à la religion catholique : « Nier ou rejeter le féminin dans la foi, disons concrètement le caractère marial, conduit finalement à la négation de la Création. » Marie n’est donc pas « une option de la foi chrétienne ». Elle lui donne tout son sens. Découvrez cette magnifique prière à Marie composée par Benoît XVI pour les jeunes :

Marie, Mère du « oui »,
tu as écouté Jésus
et tu connais le timbre de sa voix
et le battement
de son cœur.
Etoile du matin, parle-nous de Lui
et raconte-nous
ton chemin
pour le suivre sur la voie de la foi.

Marie, qui à Nazareth
as habité avec Jésus,
imprime dans notre vie tes sentiments,
ta docilité,
ton silence
qui écoute
et transforme la Parole
en choix de véritable liberté.

Marie, parle-nous de Jésus,
afin que la fraîcheur de notre foi
brille dans nos yeux
et réchauffe le cœur
de ceux que nous rencontrons,
comme tu l’as fait en rendant visite à Élisabeth
qui, dans sa vieillesse,
s’est réjouie avec toi
pour le don de la vie.

Marie, Vierge du Magnificat, 
aide-nous à apporter
la joie dans le monde
et, comme à Cana, invite chaque jeune,
engagé dans le service à ses frères,
à faire uniquement
ce que Jésus dira.

Marie,
pose ton regard
sur l’Agorà des jeunes,
afin qu’elle devienne le terrain fertile
de l’Église italienne.
Prie afin que Jésus, mort et ressuscité,
renaisse en nous
et nous transforme en une nuit
pleine de lumière,
pleine de Lui.

Marie,
Vierge de Lorette, porte du ciel,
aide-nous à élever
notre regard vers le haut.
Nous voulons voir Jésus.
Parler avec Lui.
Annoncer à tous
Son amour !

Benoit XVI, Sanctuaire de Lorette, dimanche, le 2 septembre 2007.

En images : quand les grands saints prient Marie

Lire aussi : Les plus belles méditations de Jean Paul II sur la Vierge Marie

Newsletter
Recevez Aleteia chaque jour. Abonnez-vous gratuitement
Aleteia vous offre cet espace pour commenter ses articles. Cet espace doit toujours demeurer en cohérence avec les valeurs d’Aleteia. Notre témoignage de chrétiens portera d’autant mieux que notre expression sera empreinte de bienveillance et de charité.
[Voir la Charte des commentaires]