Aleteia logoAleteia logo
Aleteia
Mardi 24 novembre |
Saints Martyrs du Vietnam
home iconActualités
line break icon

Un missionnaire assassiné au Burkina Faso

© Creative Commons | Semiliki

Marché central à Bobo-Dioulasso (Burkina Faso).

La rédaction d'Aleteia - Publié le 20/05/19

Le père Fernando Hernández, prêtre salésien espagnol, a été poignardé à mort vendredi 17 mai dernier dans un centre situé au sud-ouest du Burkina Faso. Un meurtre qui vient s'ajouter à de nombreux autres.

Alors que six personnes, dont un prêtre, ont été tuées le 12 mai dernier dans une église catholique du nord du Burkina Faso, un autre assassinat vient secouer l’Église catholique. Il s’agit du père Fernando Hernández, prêtre salésien espagnol, poignardé à mort vendredi 17 mai dernier à Bobo Dioulasso, une ville située dans le sud-ouest du pays, à environ 300 kilomètres de la capitale.

Il s’agirait d’une vengeance

Le meurtre a eu lieu au centre salésien Don Bosco, au cours du déjeuner. L’agence Fides rapporte qu’un ancien cuisinier ayant travaillé sept ans dans la structure s’est jeté sur le religieux avec un couteau, le frappant mortellement. Il est probable qu’il ait voulu se venger de son licenciement survenu deux mois plus tôt. Le père Fernando Hernández était l’économe de ce centre situé dans la deuxième ville du pays, qui a trois pôles principaux : un centre d’assistance pour jeunes de rue, un centre d’alphabétisation et un centre de formation professionnelle qui accueille plus de 300 étudiants. Un prêtre d’origine togolaise a par ailleurs été blessé mais il serait à présent hors de danger.


CHRISTIAN PERSECUTION

Lire aussi :
Une étude avance que les chrétiens seraient près de subir un « génocide »

Cet assassinat vient s’ajouter à de nombreux autres. Outre les six personnes tuées le 12 mai dernier, une attaque a eu lieu le 13 mai dernier au cours d’une procession mariale se déroulant à Singa, village situé dans la localité de Kayon (nord du pays), se soldant par la mort de quatre fidèles et la destruction d’une statue de Notre-Dame. Et le 15 février, un autre salésien, le père Antonio César Fernández, était tué dans le sud du pays lors d’une attaque terroriste menée par des djihadistes. Pour mémoire, en 2018, 49 missionnaires ont été tués dans le monde, dont 21 en Afrique (19 prêtres, un séminariste et un laïque).

Ils ont donné leur vie pour les autres en 2018
Tags:
assassinatburkina fasopretre
Soutenez Aleteia !
A travers le monde, vous êtes des millions à lire Aleteia, pour y trouver quelque chose d'unique : une vision du monde et de votre vie inspirée par l’Évangile. On prétend qu'il est de plus en plus difficile de transmettre les valeurs chrétiennes aux jeunes d'aujourd'hui.
Et pourtant, savez-vous que plus de la moitié des lecteurs d'Aleteia sont des jeunes de 18 à 35 ans ? C'est pourquoi il est si important que Aleteia demeure un service quotidien, gratuit et accessible à tous. Cependant, un journalisme de qualité a un coût que la publicité est loin de couvrir. Alors, pour qu'Aleteia puisse continuer à transmettre les valeurs chrétiennes au cœur de l'univers digital, votre soutien financier demeure indispensable.
*avec déduction fiscale
Le coin prière
La fête du jour






Top 10
Mathilde de Robien
« S’il te plaît Marie » : une grande suppliqu...
Sanctuaire Notre-Dame de Montligeon
Agnès Pinard Legry
Cas de Covid-19 au sanctuaire de Montligeon :...
Baptême à domicile chez Antoinette Faure
Timothée Dhellemmes
Confinée, Antoinette, 90 ans, a reçu le baptê...
Solenn Varennes
Créations originales et grands classiques, no...
christ en majesté
Fr. Jean-Thomas de Beauregard, op
Le Christ-Roi, ou comment servir un roi qui s...
La rédaction d'Aleteia
Célébrer le dimanche 22 novembre à la maison
La rédaction d'Aleteia
L'ultime enregistrement de Michael Lonsdale s...
Afficher La Suite
Newsletter
Recevez Aleteia chaque jour. Abonnez-vous gratuitement