Recevez la newsletter d'Aleteia chaque jour!
Et si vous receviez de bonnes nouvelles chaque matin ? Inscrivez-vous à la newsletter d'Aleteia !
Je m'inscris!

Vous ne souhaitez pas faire de don ?

Voici cinq façons d'aider Aleteia:

  1. Prier pour notre équipe et le succès de notre mission
  2. Parler d'Aleteia dans votre paroisse
  3. Partager les articles d'Aleteia avec vos amis et votre famille
  4. Désactiver votre bloqueur de pub quand vous êtes sur Aleteia
  5. S'abonner à notre newsletter gratuite et la lire tous les jours

Je vous remercie!
L'équipe d'Aleteia

 

Souscrire

Aleteia

Couple : pourquoi avoir des projets communs est si important

COUPLE; LOVE; HAPPINESS
©Shutterstock
Partager

Pour avancer, le couple a besoin de se projeter. Et c’est quand les désirs de chacun s’unissent en une vision commune que l’avenir devient stimulant.

Fonder une famille, construire une maison, faire le tour du monde… Même si cela paraît à certains moments de la vie tenir plus de l’ordre du fantasme que du rêve relié à une réalité, il est impossible d’avancer dans la vie sans avoir des projets. Cela concerne aussi bien une personne seule qu’un couple.

Lire aussi : Couple : six pistes pour mieux connaître l’autre

Se projeter ensemble, c’est donner de la stabilité à sa relation amoureuse. « Le premier projet du couple », souligne Emmanuelle Bosvet, conseillère conjugale du cabinet Raphaël c’est « le couple lui-même. » Avoir l’un et l’autre le désir profond de former et de faire vivre son couple est le projet de base, celui sur lequel vont venir s’appuyer tous les autres projets. « On aura du mal à bâtir des châteaux en Espagne, si les fondations sont en sable ! », précise-t-elle. Le pape François, dans Amoris Laetitia, ne dit pas autre chose : « En s’unissant, les époux deviennent protagonistes, maîtres de leur histoire et créateurs d’un projet qu’il faut mener à bien ensemble ».

Appuyer les autres projets sur celui du couple lui même

Il est indispensable que les amoureux aient, chacun personnellement, le désir profond de former un couple en tenant compte des conséquences que ce choix implique à long terme comme responsabilité, comme devoir d’engagement, comme obligation de soutien… Pour avoir des chances de tenir dans la durée, le couple doit être pensé dès le départ comme un projet de vie que l’on tient absolument à sauvegarder, « pour le meilleur et pour le pire ». C’est sur ce projet de couple de vouloir s’engager à vie que tous les autres projets peuvent donc s’appuyer. Bien sûr, parmi tous les projets qu’envisagent les conjoints, tous ne se réaliseront pas. Ce sont alors des rêves… tout aussi essentiels. Partir s’installer à l’autre bout du monde par exemple peut paraître complètement fou. Peu importe. Rêver ensemble est un merveilleux moyen de se créer un univers fantasmatique qui n’appartient qu’au couple. C’est une force à condition que les deux soient bien d’accord que c’est juste un rêve.

Lire aussi : Couples, chambrez-vous (un peu) pour être heureux !

Parallèlement aux projets et rêves du couple, il est indispensable que chaque conjoint ait des projets individuels. Cela permet l’équilibre entre les deux désirs : celui de fusion et celui d’autonomie. De nombreux divorces ont lieu parce que l’un des deux conjoints ne se sent pas respecté dans ses aspirations. Affirmer ses désirs personnels est indispensable. C’est en exprimant les projets personnels de chacun que le couple peut créer en parallèle des projets communs. Il n’est pas essentiel de partager les rêves de son conjoint pour l’aider à les réaliser, mais il est essentiel de connaître ses rêves afin de les respecter. Une des clés pour faire durer le couple…

En images : les secrets des couples heureux

Lire aussi : Pourquoi le mariage d’Ana et Victor avait un supplément d’âme

Newsletter
Recevez Aleteia chaque jour. Abonnez-vous gratuitement
Aleteia vous offre cet espace pour commenter ses articles. Cet espace doit toujours demeurer en cohérence avec les valeurs d’Aleteia. Notre témoignage de chrétiens portera d’autant mieux que notre expression sera empreinte de bienveillance et de charité.
[Voir la Charte des commentaires]