Aleteia
Mercredi 21 octobre |
Sainte Céline
Spiritualité

Avec Marie, apprendre à tout recevoir et tout donner pour le Seigneur !

vierge marie

Raphael | PD

Vincent Olivier - Hozana - Publié le 13/05/19

Le mois de mai, mois de Marie, nous invite à prêter une attention particulière à la Sainte Vierge. Femme de prière, épouse et mère, Marie nous emmène, à notre rythme, auprès de Dieu. Contempler et prier Marie est donc s’engager dans un chemin qui est source de joie profonde.

Passionnée par le sujet du féminin en général (jusqu’à y consacrer un livre, la voie de l’Amoureuse), Claire de Saint Lager consacre sa vie professionnelle à aider les femmes « à travers des sessions de formation leur proposant de retrouver l’unité et rayonner. Mais au-delà du féminin, maltraité dans le monde d’aujourd’hui, c’est la thématique de l’unité et de l’alliance qui m’habite. » Profondément ancrée dans la contemplation de la vierge Marie, Claire de Saint Lager  propose une neuvaine aux femmes comme aux hommes pour apprendre, à l’image de Marie, à recevoir et à répondre à l’amour de Dieu.

Pour elle, la joie de Marie se construit sur deux piliers : « lorsque la foi devient adulte, on apprend à mieux se connaître, à reconnaître dans nos désirs et nos goûts profonds ce qui nous enracine en Dieu ; on ne demande plus seulement à Jésus de venir nous sauver, on lui demande de vivre avec nous chaque moment de notre vie ». Mais la joie de Marie, la vraie béatitude, provient aussi de la certitude de cheminer vers une destination qui nous dépasse, connue de Dieu seul : « en hébreu, le mot « bienheureux » et le mot « en marche » ont la même racine ».


Wedding Feast at Cana

Lire aussi :
Pourquoi les dernières paroles de la Vierge Marie sont d’une importance capitale

« Le Seigneur met un désir dans notre cœur »

La joie chrétienne est donc profondément liée à une question fondamentale, une question qui ne se pose pas qu’aux femmes mais qui s’incarne si bien dans la vie de Marie : « la question de la vocation — pas simplement l’état de vie mais plus profondément, le rayonnement spécifique, la mission de chaque chrétien, son don unique au monde, est une question qui m’a longtemps travaillée. Avec une amie qui partageait ces questions, nous avons créé des formations et des chaînes de prière sur ce sujet ». Une démarche qui impose de savoir accueillir la pédagogie divine, une ouverture et une intériorité toutes féminines : « je pense que quand le Seigneur appelle, il met un désir dans notre cœur, puis il ouvre et il ferme des portes. »




Lire aussi :
Jésus ressuscité ? La preuve par les femmes

La vie chrétienne implique donc se laisser guider, et parfois d’abandonner certaines choses ou de prendre des risques. Parfois, elle implique aussi de se laisser transformer avant de pouvoir se lancer dans le projet de Dieu : « vivre l’attente avec Marie a certainement a changé mon rapport au temps, m’a appris que la patience était quelque chose de doux, une attente joyeuse, consciente que des choses invisibles se passent ». Le chrétien connaît également des croix : inévitables, mais pas nécessairement écrasantes selon la trentenaire, qui essaye plutôt, avec l’aide de la grâce, de les accueillir comme des « passages », et n’oublie pas le Seigneur a pour nous « des projets de paix et non de malheur » (Jr, 29, 11).

La vie chrétienne est proche de celle des anawims, les pauvres de Yahvé qui vivaient les mains ouvertes, recevant tout de Lui mais et donnant tout pour Lui. Lors de la neuvaine proposée sur Hozana, Claire de Saint Lager nous invite à « préparer la visitation et le magnificat, à contempler l’audace de Marie qui reçoit, reconnaît Dieu et son don. »

En images : les plus belles représentations de la Vierge Marie
Soutenez Aleteia !
A travers le monde, vous êtes des millions à lire Aleteia, pour y trouver quelque chose d'unique : une vision du monde et de votre vie inspirée par l’Évangile. On prétend qu'il est de plus en plus difficile de transmettre les valeurs chrétiennes aux jeunes d'aujourd'hui.
Et pourtant, savez-vous que plus de la moitié des lecteurs d'Aleteia sont des jeunes de 18 à 35 ans ? C'est pourquoi il est si important que Aleteia demeure un service quotidien, gratuit et accessible à tous. Cependant, un journalisme de qualité a un coût que la publicité est loin de couvrir. Alors, pour qu'Aleteia puisse continuer à transmettre les valeurs chrétiennes au cœur de l'univers digital, votre soutien financier demeure indispensable.
*avec déduction fiscale
Tags:
femmesVierge Marie
Le coin prière
La fête du jour






Top 10
Domitille Farret d'Astiès
Elles ont appris à les aimer : ces ...
Edifa
Sexualité : comment raviver le désir quand il...
WEB2-SAMUEL PATY-AFP-000_8TB6FJ.jpg
Agnès Pinard Legry
Professeur décapité : des intentions de prièr...
Domitille Farret d'Astiès
Une famille missionnaire sur le plateau de "L...
Edifa
Connaissez-vous vraiment toutes les missions ...
WEB2-ERIC DUPOND-MORETTI-AFP-080_HL_NORCHARD_1209116.jpg
Agnès Pinard Legry
La discrète visite d’Éric Dupond-Moretti à la...
RÓŻANIEC DZIECI
La rédaction d'Aleteia
Un million d'enfants vont prier le chapelet e...
Afficher La Suite
Newsletter
Recevez Aleteia chaque jour. Abonnez-vous gratuitement