Recevez la newsletter d'Aleteia chaque jour!
Commencez la journée de la meilleure des manières : recevez la newsletter d'Aleteia
Je m'inscris!

Vous ne souhaitez pas faire de don ?

Voici cinq façons d'aider Aleteia:

  1. Prier pour notre équipe et le succès de notre mission
  2. Parler d'Aleteia dans votre paroisse
  3. Partager les articles d'Aleteia avec vos amis et votre famille
  4. Désactiver votre bloqueur de pub quand vous êtes sur Aleteia
  5. S'abonner à notre newsletter gratuite et la lire tous les jours

Je vous remercie!
L'équipe d'Aleteia

 

Souscrire

Aleteia

La danse truculente d’un petit Afghan dans un hôpital de Kaboul

Partager

La vidéo d'un petit Afghan de 5 ans improvisant une danse joyeuse alors qu'on vient de lui poser une nouvelle prothèse circule sur les réseaux sociaux du monde entier. Des images réjouissantes.

Une bouille impayable. Âgé de 5 ans, le petit Ahmad Sayed Rahman semble faire craquer la gent féminine qui l’entoure. Et pour cause. Alors qu’il a été amputé de la jambe droite à l’âge de 8 mois à cause d’un échange de tirs, on vient de lui poser une nouvelle prothèse qui lui permet de marcher… et de danser. Il s’agit de sa quatrième prothèse car le garçonnet doit en changer régulièrement au fil de sa croissance. En 2018, en Afghanistan, 3.804 civils ont été tués, dont plus de 900 enfants, et on compte plus de 7.000 blessés, selon l’ONU.

La vidéo, qui a cumulé plus d’un million de vues en trois jours, a été prise mardi 7 mai dans les couloirs de l’hôpital du comité international de la Croix Rouge de Kaboul (Afghanistan). Elle montre l’enfant tout sourire en train d’esquisser des pas de danse en cadence au son de la musique orientale, sous les applaudissements des femmes qui l’entourent. « Il est toujours en train de danser et de montrer son bonheur d’avoir une prothèse pour sa jambe », confiait à l’AFP Rayeesa, sa mère. Et pas de doute, l’enthousiasme de l’enfant est contagieux.

Newsletter
Recevez Aleteia chaque jour. Abonnez-vous
Aleteia vous offre cet espace pour commenter ses articles. Cet espace doit toujours demeurer en cohérence avec les valeurs d’Aleteia. Notre témoignage de chrétiens portera d’autant mieux que notre expression sera empreinte de bienveillance et de charité.
[Voir la Charte des commentaires]