Recevez la newsletter d'Aleteia chaque jour!
Démarrez la journée avec la newsletter d'Aleteia
Je m'abonne gratuitement !
Aleteia

Jeanne d’Arc fêtée à Orléans depuis 590 ans

@Philippe de Robien
Fêtes de Jeanne d'Arc, Orléans, le 8 mai 2019.
Partager

Considérée comme la plus ancienne fête commémorative de France, les hommages annuels rendus par les Orléanais à celle qui les délivra des Anglais le 8 mai 1429, se sont clôturés ce mercredi 8 mai par le défilé militaire et la restitution de l’étendard.

Le 8 mai 1429, Jeanne d’Arc libère Orléans assiégée par les Anglais, renversant ainsi le cours de la Guerre de Cent Ans. Un an plus tard, le 8 mai 1430, les habitants d’Orléans célèbrent déjà cet événement historique. Depuis, les fêtes johanniques n’ont de cesse d’animer chaque année, aux mois d’avril et mai, le cœur de la cité d’Orléans, devenant ainsi la plus ancienne commémoration de France.

590 ans plus tard, en ce 8 mai 2019, Orléans a de nouveau fait flotter au vent l’étendard blanc semé de lys de Jeanne, au rythme de nombreux défilés et diverses animations, mêlant traditions civiles, militaires et religieuses. Cette année, Jeanne était incarnée par Blandine Veillon, élève de seconde investie dans la pastorale, la musique, le scoutisme et auprès des personnes âgées. La ville a rendu un hommage militaire à Jeanne d’Arc, à travers un imposant défilé composé de près de 600 personnes, ainsi que, au sol, huit véhicules blindés légers, et dans les airs, l’Airbus A400M et un mirage 2000.

Rendez-vous est désormais pris pour 2020, qui sera également l’année du centenaire de la canonisation de Jeanne d’Arc. L’occasion de clamer encore haut et fort le courage et l’héroïsme de celle qui ne vivait que pour « Messire Dieu, premier servi ».