Aleteia logoAleteia logo
Aleteia
Vendredi 24 septembre |
Saint Silouane
home iconActualités
line break icon

« Nos églises vides attirent malheureusement plus les voleurs que les priants »

Bérengère Dommaigné

Bérengère Dommaigné - Publié le 03/05/19 - Mis à jour le 03/05/19

C’est par un tweet posté ce jeudi 2 mai que le curé de l'église de Fresnay-sur-Sarthe, l'Abbé Gaëtan de Bodard, a indiqué, un peu dépité, que son église avait été de nouveau "visitée". Et à priori il ne s’agit pas d’un touriste attiré par cette église du XIIème siècle, mais plutôt d’un malandrin attiré par le tronc des offrandes.

Pour la deuxième fois en quatre mois, l’église de Fresnay-sur-Sarthe a été « visitée »… L’abbé Gaëtan de Bodard a fait part de cette pénible découverte de troncs fracturés sur Twitter. Après les trois paires de chandeliers en janvier, voilà donc un nouveau vol dans cette église qui était jusqu’à présent ouverte tous les jours, même si vide la plupart du temps.

https://twitter.com/abbegaetan/status/1123912695219195906

« Évidemment, ce n’est pas très agréable de découvrir des troncs fracturés, d’autant que celui devant la statue de sainte Thérèse de Lisieux, très populaire ici, était certainement bien rempli », a indiqué à Aleteia le curé de la paroisse, qui insiste sur le fait qu’il s’agit bien de vols et non de profanation. « Mais la véritable question qui se pose, ce sont nos églises vides qui attirent malheureusement plus les voleurs que les priants ! ». Triste de ce constat, l’abbé Gaëtan de Bodard a décidé de fermer à clé son église quand il n’y a pas de célébrations. « C’est d’autant plus dommage que notre église est un écrin, à la fois architectural et surtout symbolique puisqu’il renferme la Sainte Présence ». Que faut-il alors faire pour protéger ces écrins ?

https://twitter.com/abbegaetan/status/1124188083656675328

Organiser une présence

Une fois l’émotion passée, l’abbé a eu le soulagement de voir à quel point « les gendarmes comme madame le maire, étaient impliqués et concernés par ces vols comme par cette problématique ». Organiser des tours de présence ou des visites touristiques par le biais de la mairie ? Des solutions sont à présent à imaginer pour permettre de rouvrir les portes en grand et ainsi accueillir ceux qui cherchent. Avec cette fermeture temporaire, l’abbé Gaëtan de Bodard compte bien sur un électrochoc des paroissiens comme des habitants pour faire vivre de nouveau ce patrimoine précieux.

En attendant, comme il le conclut lui-même dans un de ses nombreux tweet, reste à prier pour la conversion des voleurs comme des indifférents.




Lire aussi :
Profanations dans des églises : « Il y a la justice et il y a la miséricorde »

Tags:
Églisevol
Soutenez Aleteia !
A travers le monde, vous êtes des millions à lire Aleteia, pour y trouver quelque chose d'unique : une vision du monde et de votre vie inspirée par l’Évangile. On prétend qu'il est de plus en plus difficile de transmettre les valeurs chrétiennes aux jeunes d'aujourd'hui.
Et pourtant, savez-vous que plus de la moitié des lecteurs d'Aleteia sont des jeunes de 18 à 35 ans ? C'est pourquoi il est si important que Aleteia demeure un service quotidien, gratuit et accessible à tous. Cependant, un journalisme de qualité a un coût que la publicité est loin de couvrir. Alors, pour qu'Aleteia puisse continuer à transmettre les valeurs chrétiennes au cœur de l'univers digital, votre soutien financier demeure indispensable.
*avec déduction fiscale
Le coin prière
La fête du jour






Top 10
1
I.Media
Pour François, Traditionis custodes rétablit les « véritables int...
2
Cecilia Pigg
Les astuces des grands saints pour bien dormir
3
SANKTUARIUM W LA SALETTE
Timothée Dhellemmes
Le pape François s’adresse aux pèlerins de Notre-Dame de La Salet...
4
Mathilde de Robien
Médecins et intellectuels dénoncent l’idéologie de l’autodétermin...
5
WEB2-COUVENT-MARCASSU-CORSE-Stephanie-Eveilleau.jpg
Raphaëlle Coquebert
Mission Patrimoine : derrière les murs de Marcassu, une communaut...
6
MEDITATION
Laurent Ottavi
La méditation, une foi de substitution ?
7
WEB2-FAMILLE-LEFEVRE-YOUTUBE.jpg
Agnès Pinard Legry
Le premier single de la famille Lefèvre enfin disponible
Afficher La Suite
Newsletter
Recevez Aleteia chaque jour. Abonnez-vous gratuitement