Recevez la newsletter d'Aleteia chaque jour!
Et si vous receviez de bonnes nouvelles chaque matin ? Inscrivez-vous à la newsletter d'Aleteia !
Je m'inscris!

Vous ne souhaitez pas faire de don ?

Voici cinq façons d'aider Aleteia:

  1. Prier pour notre équipe et le succès de notre mission
  2. Parler d'Aleteia dans votre paroisse
  3. Partager les articles d'Aleteia avec vos amis et votre famille
  4. Désactiver votre bloqueur de pub quand vous êtes sur Aleteia
  5. S'abonner à notre newsletter gratuite et la lire tous les jours

Je vous remercie!
L'équipe d'Aleteia

 

Souscrire

Aleteia

Le pape François en Bulgarie : un « pèlerinage en signe de la foi, de l’unité et de la paix »

POPE AUDIENCE
Le pape François au Vatican le 17 avril 2019.
Partager

Alors que le pape François va effectuer son 29e voyage apostolique hors d’Italie en Bulgarie les 5 et 6 mai prochains, il a adressé un message-vidéo au Bulgares. Cette visite est un « pèlerinage en signe de la foi, de l’unité et de la paix », a indiqué le souverain pontife.

Depuis son évangélisation par les saints frères Cyrille et Méthode, apôtres des Slaves, au IXe siècle, la Bulgarie est une « terre de témoins de la foi », a expliqué le pape François dans un message-vidéo adressé aux Bulgares deux jours avant sa visite. Même lors des périodes difficiles au siècle dernier, cet ensemencement fécond a porté de « nombreux fruits ».

Pour cette raison, le pape François veut considérer sa visite en Bulgarie comme un « pèlerinage en signe de la foi, de l’unité et de la paix ». Tant de choses ont été faites pour que l’Europe redécouvre « la force libératrice du Christ » et qu’elle apprenne à respirer « avec ses deux poumons ». Sur les traces du saint pape Jean Paul II (1978-2005), « j’aurai la joie de rencontrer Sa Sainteté le Patriarche et le Saint-Synode de L’Église orthodoxe bulgare afin de manifester la volonté de suivre le Seigneur dans le chemin de la « communion fraternelle » entre les chrétiens », a-t-il déclaré.

Le pontife argentin fera également ce pèlerinage en mémoire du saint pape Jean XXIII (1958-1963). Pour le pape François, son prédécesseur était un « homme de foi, de communion et de paix ». Au cours de ses années passées à Sofia entre 1925 et 1934 tout d’abord comme visiteur puis délégué apostolique, celui qui n’était encore que Mgr Angelo Roncalli avait créé un « lien d’estime et d’affection » avec le peuple bulgare, toujours d’actualité selon le pape argentin. C’est la raison pour laquelle ce dernier a choisi comme devise du voyage le titre de l’encyclique de Jean XXIII Pacem in terris (1963).

Ces saints patrons des pays européens :
Newsletter
Recevez Aleteia chaque jour. Abonnez-vous
Aleteia vous offre cet espace pour commenter ses articles. Cet espace doit toujours demeurer en cohérence avec les valeurs d’Aleteia. Notre témoignage de chrétiens portera d’autant mieux que notre expression sera empreinte de bienveillance et de charité.
[Voir la Charte des commentaires]