Aleteia logoAleteia logo
Aleteia
Samedi 28 novembre |
Sainte Catherine Labouré
home iconActualités
line break icon

Le Bleuet de France lance sa campagne

BLEUET FRANCE

Claude Truong-Ngoc I CC BY-SA 3.0

La rédaction d'Aleteia - Publié le 01/05/19

Alors qu’une collecte en faveur du Bleuet de France est organisée sur la voie publique du 2 mai au 9 mai, Aleteia vous propose de découvrir ce qui se cache derrière cette discrète petite fleur bleue.

« Faire un don au Bleuet de France, c’est aider ceux qui restent », peut-on lire sur le site de l’association Bleuet de France. Eux, ceux qui restent, ce sont les soldats qui ont été blessés en combattant pour la France, ce sont les veuves et orphelins de guerre et les pupilles de la Nation. C’est pour leur venir en aide que l’association, reconnue d’utilité publique, organise une collecte sur la voie publique du 2 au 9 mai 2019.


FATHER PAUL DONCOEUR

Lire aussi :
Centenaire de l’Armistice : Paul Doncœur, le jésuite meneur d’hommes

C’est en 1925 que l’histoire du Bleuet de France commence. Deux infirmières, Charlotte Malleterre, fille du commandant de l’Hôtel national des Invalides, et Suzanne Lenhardt, veulent aider les mutilés de la première guerre mondiale. « Elles organisent alors un atelier pour les pensionnaires des Invalides, dans lequel ils confectionnent des fleurs de bleuet en tissu destinés à être vendus pour subvenir à leurs besoins », rapporte le ministère des Armées. Le bleuet devient alors un symbole de la réinsertion par le travail. Le 11 novembre 1934, 128.000 fleurs sont vendues dans les rues de Paris par les anciens combattants. Dès 1935, l’État décide de la vente officielle du Bleuet chaque 11 novembre, et crée une seconde collecte le 8 mai 1957.

Ils ont donné leur vie pour les autres en 2018 :
Tags:
Associationdeuxième guerre mondialegrande guerresoldat
Soutenez Aleteia !
A travers le monde, vous êtes des millions à lire Aleteia, pour y trouver quelque chose d'unique : une vision du monde et de votre vie inspirée par l’Évangile. On prétend qu'il est de plus en plus difficile de transmettre les valeurs chrétiennes aux jeunes d'aujourd'hui.
Et pourtant, savez-vous que plus de la moitié des lecteurs d'Aleteia sont des jeunes de 18 à 35 ans ? C'est pourquoi il est si important que Aleteia demeure un service quotidien, gratuit et accessible à tous. Cependant, un journalisme de qualité a un coût que la publicité est loin de couvrir. Alors, pour qu'Aleteia puisse continuer à transmettre les valeurs chrétiennes au cœur de l'univers digital, votre soutien financier demeure indispensable.
*avec déduction fiscale
Le coin prière
La fête du jour






Top 10
Agnès Pinard Legry
Jauge de 30 personnes : les catholiques unis ...
Timothée Dhellemmes
"Ridicule", "pathétique", "humiliante"... la ...
Agnès Pinard Legry
Vent debout contre la jauge de 30 person...
Timothée Dhellemmes
Les messes publiques reprendront samedi... ma...
Timothée Dhellemmes
Les évêques fustigent une décision "irréalist...
Monseigneur Matthieu Rougé
Timothée Dhellemmes
Mgr Rougé : "C’est un manquement à la parole ...
CATHEDRALE NOTRE DAME DE PARIS
Caroline Becker
Découvrez l'intérieur de Notre-Dame de Paris,...
Afficher La Suite
Newsletter
Recevez Aleteia chaque jour. Abonnez-vous gratuitement