Recevez la newsletter d'Aleteia chaque jour!
Et si vous receviez de bonnes nouvelles chaque matin ? Inscrivez-vous à la newsletter d'Aleteia !
Je m'inscris!

Vous ne souhaitez pas faire de don ?

Voici cinq façons d'aider Aleteia:

  1. Prier pour notre équipe et le succès de notre mission
  2. Parler d'Aleteia dans votre paroisse
  3. Partager les articles d'Aleteia avec vos amis et votre famille
  4. Désactiver votre bloqueur de pub quand vous êtes sur Aleteia
  5. S'abonner à notre newsletter gratuite et la lire tous les jours

Je vous remercie!
L'équipe d'Aleteia

 

Souscrire

Aleteia

Dans l’épreuve, le Seigneur ne lutte pas « contre nous » mais « avec nous »

Pope Audience
Partager

Avant de vivre sa Passion, le Seigneur plonge « dans nos abîmes » et « nos angoisses », a rappelé le pape François ce 1er mai 2019 lors de l’audience générale place Saint-Pierre au Vatican. Le souverain pontife a ainsi poursuivi son enseignement sur la prière du Notre Père.

Cliquez ici pour ouvrir le diaporama

Dans la prière du Notre Père, l’expression « Ne nous laisse pas entrer en tentation » n’est pas facile à traduire, a relevé le pape François lors de l’audience générale de ce 1er mai. Mais quelles que soient les traductions « boiteuses » de cette phrase, les croyants doivent être certains d’une chose : Dieu « ne pose pas de pièges à Ses enfants ». Le Seigneur, a insisté le souverain pontife, « n’est pas l’auteur du mal » et ne met pas l’homme à l’épreuve. Personne ne peut donc dire qu’il est tenté par Dieu.

À l’inverse, durant Sa nuit d’agonie au début de Sa passion, Jésus veille tandis que les hommes dorment. Durant ces instants de « douleur » et de « lutte », Il plonge « dans nos abîmes » et « nos angoisses ». Depuis la croix, nos épreuves sont ainsi « bénies de la présence de Dieu », a expliqué le chef de l’Église catholique. Durant les moments difficiles, les chrétiens doivent donc se souvenir qu’ils ne sont « pas seuls ». Car dans « l’épreuve suprême », Jésus ne lutte pas « contre nous » mais « veille » et « lutte avec nous ».

Ainsi, lorsqu’ils sont tentés de « faire le mal », de « nier la fraternité avec les autres » ou encore « de vouloir le pouvoir absolu », les fidèles doivent se souvenir que Jésus « a déjà combattu cette tentation » pour eux. Au désert comme durant Sa passion, le Christ, a été « confronté au diable », mais en rejetant ses tentations, il en est sorti « victorieux ».

Audience générale du 1er mai 2019
Newsletter
Recevez Aleteia chaque jour. Abonnez-vous
Aleteia vous offre cet espace pour commenter ses articles. Cet espace doit toujours demeurer en cohérence avec les valeurs d’Aleteia. Notre témoignage de chrétiens portera d’autant mieux que notre expression sera empreinte de bienveillance et de charité.
[Voir la Charte des commentaires]