Recevez la newsletter d'Aleteia chaque jour!
Et si vous receviez de bonnes nouvelles chaque matin ? Inscrivez-vous à la newsletter d'Aleteia !
Je m'inscris!

Vous ne souhaitez pas faire de don ?

Voici cinq façons d'aider Aleteia:

  1. Prier pour notre équipe et le succès de notre mission
  2. Parler d'Aleteia dans votre paroisse
  3. Partager les articles d'Aleteia avec vos amis et votre famille
  4. Désactiver votre bloqueur de pub quand vous êtes sur Aleteia
  5. S'abonner à notre newsletter gratuite et la lire tous les jours

Je vous remercie!
L'équipe d'Aleteia

 

Souscrire

Aleteia

Quand le Pape rencontre les chasseurs alpins du 27e bataillon

Chasseurs alpins Vatican pape François
© L'Osservatore Romano
En mai 2018, le pape François rencontre une délégation du 13e bataillon de chasseurs alpins.
Partager

Le pape François a béni le fanion du 27e bataillon de chasseurs alpins à l'occasion d'une rencontre inter-armées le 26 avril dernier. De quoi faire de jolies photos en blanc... et blanc !

Où est le Pape ? Il semble un peu difficile à trouver à milieu de tous ces tons de blanc… Ces photos, largement commentées sur Facebook, ont été prises au Vatican le 26 avril dernier. Lors d’une rencontre inter-armées qui réunissait les gardes suisses et le 27e Bataillon de Chasseurs Alpins, le souverain pontife a béni le fanion dudit régiment. Basé à Cran-Gevrier (Haute-Savoie), cette unité d’élite est composée de quelque 1.200 professionnels au service de leur pays et de la paix.

« Nous travaillons à développer l′amitié entre les armées. Plus on favorise le dialogue intermilitaire, plus on travaille à la paix », confiait en 2018 le père Yann Foutieau, aumônier du 13e BCA, à Aleteia. Tout de blanc vêtus, fourragères à l’épaule et tartes sur la tête, on sent bien que ces soldats sont heureux comme des papes…

Newsletter
Recevez Aleteia chaque jour. Abonnez-vous gratuitement
Aleteia vous offre cet espace pour commenter ses articles. Cet espace doit toujours demeurer en cohérence avec les valeurs d’Aleteia. Notre témoignage de chrétiens portera d’autant mieux que notre expression sera empreinte de bienveillance et de charité.
[Voir la Charte des commentaires]