Recevez la newsletter d'Aleteia chaque jour!
Commencez la journée de la meilleure des manières : recevez la newsletter d'Aleteia
Je m'inscris!

Vous ne souhaitez pas faire de don ?

Voici cinq façons d'aider Aleteia:

  1. Prier pour notre équipe et le succès de notre mission
  2. Parler d'Aleteia dans votre paroisse
  3. Partager les articles d'Aleteia avec vos amis et votre famille
  4. Désactiver votre bloqueur de pub quand vous êtes sur Aleteia
  5. S'abonner à notre newsletter gratuite et la lire tous les jours

Je vous remercie!
L'équipe d'Aleteia

 

Souscrire

Aleteia

Un prêtre français béatifié ce week-end en Argentine

Père Gabriel Longueville
Partager

Le prêtre missionnaire français Gabriel Longueville sera béatifié ce dimanche 27 avril à La Rioja (Argentine). Assassiné en 1976, il fait partie des victimes de la dictature militaire en Argentine.

Exécuté pendant la dictature militaire qui a meurtri l’Argentine de 1976 à 1983, le père Gabriel Longueville, un prêtre originaire d’Étables (Ardèche), sera béatifié dimanche 27 avril 2019 à La Rioja, au nord-ouest du pays, au cours d’une messe présidée par le cardinal Angelo Becciu, préfet de la Congrégation pour la cause des saints. Natif du diocèse de Viviers (Ardèche), le missionnaire a été envoyé en 1969 dans ce pays d’Amérique du Sud comme prêtre Fidei Donum (il reste rattaché à son diocèse d’origine mais qui part servir quelques années dans le diocèse d’un autre pays, ndlr). Il n’en est jamais revenu, tué par la junte militaire en raison de son engagement auprès des plus démunis alors qu’il était curé à El Chamical, une paroisse pauvre du diocèse de La Rioja.

Un cadeau pour les jeunes d’aujourd’hui

Mgr Enrico Angelelli, évêque de La Rioja, le père Gabriel Carlos Murias et Wenceslao Pedernera, un père de famille, seront également béatifiés. Tous ont été assassinés au cours de l’été 1976, aux premières heures du « Processus de réorganisation nationale » argentin qui a causé la mort de 15.000 personnes et la « disparition » de près de 30.000 autres.

Le père Gabriel Longueville, le père Gabriel Carlos Murias (qui était son vicaire) et Wenceslao Pedernera ont tous les trois été arrêtés au même moment, torturés puis fusillés. Leurs corps ont été retrouvés dans un terrain vague sur lequel on a ensuite construit un oratoire. La béatification de ces hommes à la foi brûlante apparaît comme un cadeau pour les jeunes d’aujourd’hui. Figures fortes, ils ont en effet su résister à la pression d’un régime autoritaire au nom de l’Évangile.

Lire aussi : Ils ont donné leur vie pour les autres en 2018
Newsletter
Recevez Aleteia chaque jour. Abonnez-vous gratuitement
Aleteia vous offre cet espace pour commenter ses articles. Cet espace doit toujours demeurer en cohérence avec les valeurs d’Aleteia. Notre témoignage de chrétiens portera d’autant mieux que notre expression sera empreinte de bienveillance et de charité.
[Voir la Charte des commentaires]