Recevez la newsletter d'Aleteia chaque jour!
Et si vous receviez de bonnes nouvelles chaque matin ? Inscrivez-vous à la newsletter d'Aleteia !
Je m'inscris!

Vous ne souhaitez pas faire de don ?

Voici cinq façons d'aider Aleteia:

  1. Prier pour notre équipe et le succès de notre mission
  2. Parler d'Aleteia dans votre paroisse
  3. Partager les articles d'Aleteia avec vos amis et votre famille
  4. Désactiver votre bloqueur de pub quand vous êtes sur Aleteia
  5. S'abonner à notre newsletter gratuite et la lire tous les jours

Je vous remercie!
L'équipe d'Aleteia

 

Souscrire

Aleteia

Les églises du Sri Lanka fermées jusqu’à nouvel ordre

Des soldats déployés devant l'église Saint-Anthony, à Colombo, le 25 avril 2019.
Partager

Une vague d'attentats perpétrés dans des églises en pleine messe de Pâques a frappé le Sri Lanka dimanche 21 avril. Les églises resteront donc fermées dans le pays jusqu'à ce que la sécurité soit améliorée, a indiqué un haut responsable de l’Église locale.

Alors qu’une série d’attentats a endeuillé le Sri Lanka dimanche 21 avril dernier, frappant trois églises, causant la mort de 359 personnes et en blessant plus de 500, un haut responsable de l’Église locale a confié à l’AFP que toutes les églises resteraient fermées et qu’il n’y aurait aucune messe publique célébrée jusqu’à nouvel ordre. « Sur le conseil des forces de sécurité, nous gardons toutes les églises fermées », a-t-il affirmé. Pour mémoire, la minorité chrétienne représente 7% de la population du pays, qui est à majorité bouddhiste (70%).

La violence des attaques a ému le pays entier ainsi que la communauté internationale. Depuis l’attentat, les églises avaient déjà « suspendu leurs offices liturgiques », avait déjà indiqué Mgr Devsritha Valence Mendis, évêque de Chilaw (ouest du pays) à l’Aide à l’Église en Détresse (AED). De même, un état d’urgence avait été décrété dans tout le pays dès le lendemain des attentats ainsi qu’un couvre-feu nocturne. Pour Mgr Pascal Gollnisch, ces crimes terroristes sont le signe d’une montée du fondamentalisme, a-t-il confié à Aleteia. « Il s’agit d’une manipulation des religions par les extrémistes ».

Newsletter
Recevez Aleteia chaque jour. Abonnez-vous
Aleteia vous offre cet espace pour commenter ses articles. Cet espace doit toujours demeurer en cohérence avec les valeurs d’Aleteia. Notre témoignage de chrétiens portera d’autant mieux que notre expression sera empreinte de bienveillance et de charité.
[Voir la Charte des commentaires]