Aleteia logoAleteia logoAleteia
Mercredi 07 décembre |
Saint Ambroise de Milan
Aleteia logo
Spiritualité
separateurCreated with Sketch.

Jésus ressuscité ? L’inexplicable naissance de l’Église

web-resurrection-jesus-battista-franco-didier-descouens-i-cc-by-sa-4.0.jpg

Didier Descouens I CC BY-SA 4.0

Bernard Legras - publié le 25/04/19

Sans la résurrection du Christ, la naissance de l’Église est inexplicable. Mais il ne suffit pas de constater historiquement les faits : seuls les yeux de la foi peuvent voir le Ressuscité.

Un dernier argument en faveur de l’historicité de la résurrection de Jésus est avancé par le pape Benoît XVI : « Si l’on considère l’importance du sabbat dans la tradition juive, alors seul un événement puissamment bouleversant pouvait entraîner le renoncement au sabbat et son remplacement par le premier jour de la semaine. » En réalité, sans la Résurrection, la naissance de l’Église est inexplicable. Il n’a pas pu être proposé une alternative plausible à la Résurrection.


PETER AND JOHN RUNNING TO THE TOMB

Lire aussi :
Jésus ressuscité ? La preuve par le courage des disciples

L’inexplicable naissance de l’Église

Car si l’on veut nier le caractère historique, c’est-à-dire le caractère objectif et pas seulement subjectif de la résurrection, la naissance de l’Église et de la foi devient un mystère encore plus inexplicable que celui de la résurrection elle-même. Le Fr. Raniero Cantalamessa rapporte cette juste remarque : « L’idée que l’imposant édifice de l’histoire du christianisme soit comme une énorme pyramide placée en équilibre sur un fait insignifiant est certainement moins crédible que l’affirmation selon laquelle l’événement dans son ensemble — c’est-à-dire l’état de fait et la signification inhérente à cet état de fait — ait réellement occupé une place dans l’histoire comparable à celle que lui attribue le Nouveau Testament. »




Lire aussi :
Jésus ressuscité ? Les thèses en présence

Si la naissance de l’Église ne constitue pas une preuve indiscutable de la résurrection, on peut constater avec William Lane Craig (déjà cité), qu’il est bien difficile d’expliquer « rationnellement » les faits les plus marquants — le tombeau vide, les apparitions de Jésus après sa mort et l’origine de la foi chrétienne — et de proposer une alternative plausible à la résurrection. Le théologien américain, de confession évangélique, écrit dans Reasonable faith : « Ceux qui refusent d’accepter la résurrection comme un fait historique avouent qu’ils n’ont simplement aucune explication. » Pour conclure : « Aujourd’hui, on peut difficilement reprocher à un homme rationnel de croire qu’un miracle s’est produit le premier matin de Pâques. »

Seule la foi voit le Ressuscité

Mais il ne suffit pas de constater historiquement les choses : il faut voir le Ressuscité, et cela seule la foi peut le faire. Comme le dit encore le père Cantalamessa en méditant sur les paroles des disciples d’Emmaüs : « Le matin de Pâques, quelques disciples se sont rendus au sépulcre de Jésus et ont trouvé les choses comme l’avaient rapporté les femmes, qui y étaient allées avant eux, “mais lui, ils ne l’ont pas vu”. L’histoire également se rend au sépulcre de Jésus et doit constater que les choses sont comme les témoins l’ont affirmé. Mais lui, le Ressuscité, elle ne le voit pas. Il ne suffit pas de constater historiquement, il faut voir le Ressuscité et cela, l’histoire ne peut le donner, seule la foi peut le faire ». Dieu préfère certainement la foi à la preuve (même si l’un n’empêche pas l’autre !) et le plus important est évidemment d’être réceptif au message d’amour de Jésus.




Lire aussi :
Jésus ressuscité ? La preuve par les femmes

En images : les plus belles représentations de la Résurrection
Tags:
ÉgliseQuestions de fondRésurrection du Christ
Soutenez l’aventure missionnaire qu’est Aleteia !

Vous n’avez jamais fait un don à Aleteia ?  De grâce, faites-le, maintenant.

Aleteia se doit d’être gratuit : les missionnaires ne font pas payer l’évangélisation qu’ils apportent. Grâce à cette gratuité, chaque mois 10 à 20 millions d’hommes et de femmes - majoritairement des jeunes -, visitent la cathédrale virtuelle qu’est Aleteia. Mais vous le savez, si l’entrée de nos églises n’est pas payante, c’est parce que les fidèles y donnent à la quête.

L’évangélisation de l’univers Internet est le défi crucial de l’annonce de l’Évangile en notre temps. Et voici que Aleteia - de loin le premier site Internet catholique au monde -, voici que, Dieu aidant, Aleteia excelle à remplir cette mission. Mais, problème, seuls 2% de ses lecteurs fidèles donnent au moment de la quête…

Vous aimez Aleteia ? Vous voulez être de l’aventure missionnaire qu’est Aleteia ?

Alors, sans attendre, aujourd’hui même, donnez !

*avec déduction fiscale
FR_Donation_banner.gif
Le coin prière
La fête du jour








Confiez vos intentions de prière à notre communauté de plus de 550 monastères


Top 10
Afficher La Suite
Newsletter
Recevez Aleteia chaque jour. Abonnez-vous gratuitement